SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
Carte scolaire 2017 : une bonne dotation √† rendre efficiente
Article publié le mercredi 18 janvier 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

64 postes pour notre département : c'est trois fois plus que l'année dernière.

Pour le SE-Unsa 66 : c'est un juste calcul au regard des besoins de notre département et des cartes scolaires des années précédentes. Maintenant il faut être vigilant concernant la gestion de cette enveloppe.

Les orientations définies par le rectorat pour répartir les moyens sont claires. Elles correspondent aux priorités ministérielles. Plus de maitres surnuméraires, plus de remplaçants pour la formation continue et plus de moyens pour favoriser l'inclusion des élèves à besoins particuliers.

 

Taux d'encadrement

Pour le SE-Unsa 66, un climat scolaire favorable aux apprentissages doit se consolider ou se construire, dans chaque école, de façon durable. Cela signifie que les enseignants doivent être en nombre suffisant pour installer un cadre protecteur et stable. Au-delà d'un certain nombre d'élèves le travail de différenciation et d'adaptation nécessaire au respect de l'hétérogéneité est impossible.

 

Prise en compte des ULIS

Une inclusion scolaire favorisée passe par la prise en compte des élèves d'ULIS dans le calcul des opérations de carte scolaire. Ce n'est qu'à ce titre que les dispositifs d'inclusion pourront être développés. Sans les intégrer, il faudra que nous soyons particulièrement attentifs à ce que les écoles comptant une ou plusieurs ULIS ne dépassent pas des taux d'encadrement adaptés. Les places manquent en ULIS école, les nouvelles implantations seront donc appréciées.

 

Plus de ma√ģtres que de classes

La présence de maitres surnuméraires dans chaque groupe scolaire de l'Education prioritaire est nécessaire afin que soient développés le travail en petits groupes et la co-intervention. Cette présence est également souhaitable sur tous les territoires dont les taux d'encadrement et/ou les spécificités rendent difficile l'individualisation pédagogique.

 

Accueil des moins de 3 ans

Cette année le rectorat poursuit l'implantation des classes d'accueil des moins de trois ans.

 Le SE-Unsa affirme le droit √† la scolarisation des tout-petits d√®s lors que les parents en font la demande dans des conditions favorables √† leur √©panouissement. Il soutient la politique de scolarisation des enfants de 2 √† 3 ans, en priorit√© dans les √©coles situ√©es dans un environnement social d√©favoris√©, que ce soit dans les zones urbaines, rurales ou de montagne.

Pour nous, les enfants de 2 à 3 ans scolarisés doivent être obligatoirement inscrits et comptabilisés.

Et les RASED?

Le SE-Unsa revendique également la relance du recrutement des personnels spécialisés en RASED. De nouveaux postes doivent voir le jour afin que tous les territoires soient couverts.

 

Direction d'école

Pour le soutien à la direction d'école : les décharges doivent être abondées. Les collègues directeurs de petites écoles ne doivent pas avoir à choisir entre le temps dédié à la classe et leurs obligations liées à la direction.

Les quotit√©s de d√©charge doivent √™tre augment√©es dans les √©coles de REP/REP+ dans lesquelles les conditions d'exercice sont en train d'√©voluer tr√®s n√©gativement. 

 

Remplaçants

Pour la formation continue: oui c'est très bien, mais avec une offre quantitative renforcée et un appui à la liaison école-collège. Néanmoins, l'Etat doit le même nombre de jours de classe à tous les élèves scolarisés en France. Avec la carence en TMB maladie, il existe de grandes inégalités entre les élèves. La brigade de remplacement "maladie" doit absolument être étoffée.

 

Le SE-Unsa juge qu’intérêts des élèves et intérêts des enseignants sont liés. La réussite des premiers est l'objectif et le moteur des seconds et c’est, en grande partie, au niveau de l’école qu’elle se construit. Donnons donc aux écoles du département des moyens pour la réussite de tous et le bien-être au travail de chacun.

 
 
 
 
ALC