SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
AESH : travailler plus... pour gagner autant : scandaleux !!
Article publié le mercredi 25 mars 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Sans le crĂ©dit de formation qui leur Ă©tait autrefois octroyĂ©, les AESH travaillent donc aujourd’hui 200 heures de plus… pour le mĂŞme salaire ! Et ce n’est pas la maigre revalorisation de janvier 2015 (revalorisation du smic) d’environ 5 euros qui va contenter nos collègues accompagnants.

Statutairement, ce changement induit par le dĂ©cret de juin 2014 n’est pas acceptable ; encore moins quand l’on sait que ce mĂ©tier est exercĂ© Ă  95% par des femmes, qui dĂ©clarent  peiner « Ă  joindre les deux bouts Â» du fait d’un temps partiel subi par 90% d’entre elles.

Ă€ l’heure oĂą nous fĂŞtons les 10 ans de la loi handicap, il est par ailleurs plus que regrettable que les compĂ©tences de ces personnels, indispensables Ă  la scolaritĂ© des enfants en situation de handicap, ne soient pas reconnues. Cette reconnaissance passe entre autres par l’octroi d’une formation et d’un diplĂ´me dignes de ce nom. Le SE-Unsa a votĂ© contre ce dĂ©cret, qui laissait craindre des reculs statutaires, et ne rĂ©pondait pas suffisamment aux besoins des Ă©lèves concernĂ©s. Force est de constater que nous avions raison, et que les propositions dĂ©fendues alors mĂ©ritent encore d’être portĂ©es.

Pour ces personnels, le SE-Unsa demande :

  • Une vĂ©ritable perspective de carrière avec une formation professionalisante et reconnue sur le marchĂ© du travail, de niveau IV
  • Une augmentation de la rĂ©munĂ©ration et une possibilitĂ© de travail Ă  temps plein pour toutes les personnes qui le souhaitent
  • Des contrats dont la durĂ©e n’est pas systĂ©matiquement fixĂ©e Ă  un an. Les textes AESH mentionnent d’ailleurs la possibilitĂ© de faire des contrats Ă©quivalents Ă  la durĂ©e de la notification mdph des jeunes en situation de handicap. Nous demandons son application.
  • Un accompagnement des jeunes sur le temps pĂ©riscolaire.

Nous suivons ce dossier de très près, nous connaissons les enjeux pour les élèves, leur famille et les personnels. Le SE-Unsa ne se contentera pas d’un statu quo.

 
 
 
 
ALC