SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
Professionnalisation du mĂ©tier d’accompagnant : une nouvelle Ă©tape franchie
Article publié le lundi 22 octobre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa a assistĂ© Ă  la confĂ©rence de presse qui a officiellement installĂ© le groupe de travail consacrĂ© Ă  la « professionnalisation des accompagnants pour la rĂ©ussite des enfants et adolescents en situation de handicap Â» le mardi 16 octobre.

Mme Carlotti, ministre déléguée en charge des personnes handicapées et Mme Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, ont présenté la lettre de mission de ce groupe qui devrait rendre ses travaux en mars 2013.

Les deux ministres ont rappelĂ© que la fonction d’AVS, telle qu’elle existe aujourd’hui, repose sur un statut extrĂŞmement prĂ©caire sans rĂ©elle qualification ni cadrage. Il est urgent de la faire Ă©voluer vers un vrai mĂ©tier d’accompagnant. Selon Mme Carlotti, « ce rĂ´le doit ĂŞtre regardĂ© dans tous les moments de vie et tous les lieux oĂą Ă©voluent les jeunes en situation de handicap Â», «  dans le temps scolaire et extra scolaire Â» a ajoutĂ© Mme Pau-Langevin.

Le groupe de travail devra recenser les besoins et rĂ©flĂ©chir Ă  la formation des personnels. La ministre a rappelĂ© qu’il y avait besoin d’intervenants formĂ©s avec des statuts sĂ©curisĂ©s, d’oĂą la crĂ©ation d’une vĂ©ritable profession pĂ©renne. Par ailleurs, il a Ă©tĂ© rappelĂ© l’importance de crĂ©er des passerelles entre l’Education nationale et les services mĂ©dico-sociaux. « C’est un engagement pour toute la sociĂ©tĂ© Â» a ajoutĂ© Mme Carlotti, qui prendra le temps de la concertation nĂ©cessaire avec tous les ministères. Elle n’a malheureusement pas souhaitĂ© prendre d’engagement pour la mise en place des nouveaux mĂ©tiers d’accompagnant pour la rentrĂ©e 2013.

Cinq séances de travail auront lieu d’ici la mi mars, avec une cinquantaine de membres d’associations, d’organisations syndicales et des parlementaires. Beaucoup de questions sont en suspens. Le SE-Unsa, qui milite depuis longtemps pour la création d’un vrai métier d’accompagnant, s’engagera activement dans ces échanges pour la pérennisation des missions.

 
 
 
 
ALC