SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
Refondation : l’ASH oubliĂ©e dans le casting ?
Article publié le lundi 22 octobre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Du rapport sur la refondation et de l’intervention du Ministre lors du Conseil supérieur de l'Education, on ne trouve aucune phrase sur l’ASH hormis une « demande de rapport à l’Inspection Générale sur les RASED». Alors, faut-il en rire ou en pleurer ?

Dans toutes les bonnes sĂ©ries, après le cauchemar qui nous a tenu en haleine tout au long de la première saison, on espère toujours (et c’est salutaire) un rebondissement qui verra enfin le bien triompher. C'est donc avec une certaine impatience qu'elle Ă©tait attendue cette saison 2. Cinq annĂ©es d'Ă©pisodes de plus en plus noirs, des hĂ©ros Ă©puisĂ©s et de moins en moins nombreux (les enseignants spĂ©cialisĂ©s), des affiches dĂ©laissĂ©es claquant au vent ou dĂ©jĂ  dans les brocantes sur lesquelles on pouvait lire un acronyme de 5 lettres inconnu des jeunes enseignants (Rased), des enfants Ă  qui on n'apprenait plus les lettres E et G pour s'assurer de l'oubli (des maĂ®tres qui les avaient suivi et aidĂ© tout au long de leur scolaritĂ©). De très nombreuses plaintes des fans qui avaient, on en Ă©tait persuadĂ©, touchĂ© les scĂ©naristes (le ministère et ses administrations locales)... 

 

Et oui, il était attendu ce nouveau scénario. À peine entre nos mains, on dévore les 46 pages du script (le rapport), on cherche à décrypter le story-board : Rased est-il en fin de vie ? Segpa va-t-elle se marier avec Ulis ? Ed PERSO va-t-elle tuer Ed SPÉ ? Et là, surprise, puis consternation, puis colère, le dédain... pas un mot sur l'ASH !

 

Heureusement le SE-Unsa veille et a demandĂ© au scĂ©nariste de revoir son scĂ©nario. On va regarder ça de près, promis, nous a-t-on dit… 

Au SE-Unsa, on a clairement annoncĂ© la couleur : hors de question d’écrire « The end » dans ces conditions !

 
 
 
 
ALC