SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - Por. 06 70 49 09 50 - 66@se-unsa.org

 
Enseignants en milieu pĂ©nitentiaire : du nouveau concernant l’accès Ă  la classe exceptionnelle
Article publié le mardi 25 janvier 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Les conditions d’accès à la classe exceptionnelle sont actuellement à l’étude. Leurs décisions seront prises très prochainement. Elles répondent à un certain nombre de revendications du SE-Unsa.

L’accès au vivier 1 se fait aujourd’hui à la condition d’avoir exercé des fonctions ou missions particulières pendant 8 ans.

Améliorer l’équité
 
Un élargissement des fonctions et missions reconnues comme éligibles au titre du vivier 1 devrait bientôt permettre d’accéder plus favorablement à la classe exceptionnelle.
L’enseignement en établissement pénitentiaire et centre éducatif fermé en fait partie.
Un abaissement de 8 Ă  6 ans de la durĂ©e exigĂ©e pour l'exercice de ces fonctions et missions est aussi Ă  l'Ă©tude. Il ouvrirait lui aussi sur un plus grand potentiel d'Ă©ligibles au titre du vivier 1.
 
Augmenter le nombre de promus
​
Un abaissement de 8 Ă  6 ans de la durĂ©e exigĂ©e pour l'exercice de ces fonctions et missions est aussi Ă  l'Ă©tude. Il ouvrirait lui aussi sur un plus grand potentiel d'Ă©ligibles au titre du vivier 1.
 
Si ces avancées sont actées, il s’agira d’une bonne nouvelle.
Cependant, le SE-Unsa ne lâche rien de ses exigences pour un accès à la classe exceptionnelle toujours plus large et toujours plus juste, notamment par l’ajout de fonctions et missions exigeant des compétences et responsabilités au-delà de celles propres au métier.

 

 
 
 
 
 
ALC