SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - Por. 06 70 49 09 50 - 66@se-unsa.org

 
Mise en ASA des personnels vulnĂ©rables : pour que cesse la valse des demandes sur Arena
Article publié le vendredi 8 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le SE-Unsa 66 demande Ă  ce que les personnels vulnĂ©rables posent leur demande d'Autorisation SpĂ©ciale d'Absence pour l'ensemble de la pĂ©riode sur la base des certificats mĂ©dicaux Ă©tablis le 2 novembre 2020. L'Ă©tat d'urgence est prononcĂ© jusqu'au 16 fĂ©vrier. Nous lisons et entendons partout que nous serons certainement soumis aux mĂ©andres de la crise sanitaire pendant encore quelques mois. Dans ce contexte nous rĂ©clamons que la DSDEN prenne des dĂ©cisions raisonnĂ©es dans la programmation des demandes d'autorisations d'absence sur Arena. A minima nous demandons Ă  ce que les demandes couvrent toute une pĂ©riode et que les agents vulnĂ©rables reçoivent chaque vendredi de dĂ©part en congĂ© une information de l'employeur sur la suite " des opĂ©rations".

 

L’évolution de l’épidémie de COVID-19 reste préoccupante sur l’essentiel du territoire national. Des mesures fortes ont été prises pour freiner la circulation du virus et concilier les impératifs de protection des agents – qui constitue la priorité absolue - et des usagers et la continuité des services publics indispensables à la vie de la Nation.
C'est pourquoi la circulaire du 10 novembre 2020 relative Ă  l’identification et aux modalitĂ©s de prise en charge des agents publics civils reconnus personnes vulnĂ©rables est toujours en vigueur et fait foi jusqu'Ă  nouvel ordre.
Aucune consigne institutionnelle n'a Ă©tĂ© communiquĂ©e au delĂ  du 31 dĂ©cembre 2020.
Certaines circonscriptions n'ont pas informé les collègues reconnus vulnérables de ce qu'ils devaient faire pour la rentrée de cette période 3 de janvier; réitérer encore une demande d'ASA... mais jusqu'au 20 janvier.
Pourtant, la Loi du 14 novembre 2020 autorise la prorogation de l’état d’urgence sanitaire de trois mois, soit jusqu'au 16 fĂ©vrier 2021 inclus, sur l'ensemble du territoire national. Le conseil scientifique Covid-19 a donnĂ© un avis favorable le 19 octobre 2020.

Le rĂ©gime transitoire de sortie de l'Ă©tat d'urgence sanitaire est Ă©galement prolongĂ© jusqu'au 1er avril 2021.

Dans cette situation nationale de crise sanitaire, est-il normal que les agents au service de l'Education Nationale, personnels vulnérables à risques de développer une forme grave de la COVID 19, ne puissent s'appuyer sur une consigne claire de notre ministère, relayée par chaque académie, selon l'évolution de la situation sanitaire, avant chaque rentrée de période?
Aucune consigne institutionnelle n'est Ă©galement communiquĂ©e (depuis juillet 2020) pour les personnels, dont les pathologies font partie de la liste des risques reconnus, souhaitant exercer en prĂ©sentiel?
En tant que membres du CHSCT 66, nous demandon Ă  la DSDEN Ă  ce que les personnels vulnĂ©rables posent leur demande d'Autorisation SpĂ©ciale d'Absence pour l'ensemble de la pĂ©riode sur la base des certificats mĂ©dicaux Ă©tablis le 2 novembre 2020.

 

 
 
 
 
ALC