SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
RĂ©ouverture des collèges et lycĂ©es : dĂ©claration inter-syndicale au conseil supĂ©rieur de l’Education du 18 mai 2020
Article publié le lundi 18 mai 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter


En ce jour de rĂ©ouverture des collèges dans les dĂ©partements classĂ©es en vert, les syndicats CGT’Educ Action, SE-Unsa, Sgen-CFDT, Snalc, Snep, Snes, snuep-FSU, et Sud-Education tiennent Ă  vous dire ensemble que cette dĂ©cision de rĂ©ouverture des Ă©tablissements du second degrĂ© a Ă©tĂ© accueillie avec inquiĂ©tude, scepticisme par les personnels que nous reprĂ©sentons. InquiĂ©tude quant aux risques sanitaires que reprĂ©sente le regroupement de plusieurs dizaines Ă  plusieurs centaines de personnes dans un mĂŞme lieu ; scepticisme quant Ă  l’intĂ©rĂŞt pĂ©dagogique d’une reprise tardive dans des conditions très dĂ©gradĂ©es.

Cette rĂ©ouverture imposĂ©e ne peut se faire Ă  marche forcĂ©e, prenant le risque de ne pas rĂ©unir les conditions de sĂ©curitĂ© sanitaire des Ă©lèves et des personnels, de ne pas avoir de sens Ă©ducatif et pĂ©dagogique, de ne pas respecter les droits des personnels en termes de charge et organisation du travail et de respect de leurs missions.

La priorité est la santé et la sécurité des élèves et des adultes. Des conditions strictes de sécurité doivent être respectées, s’appuyant sur le protocole sanitaire national. Les personnels des collèges et des lycées doivent être partie prenante des discussions sur les conditions sanitaires de réouverture des établissements et pouvoir faire valoir leurs exigences. Si les conditions qu’elles et ils jugent nécessaires ne sont pas réunies, un établissement ne peut ouvrir. Si après réouverture, les personnels constatent que les conditions de réouverture et de reprise en présentiel leur font courir des risques pour leur santé ainsi que celles de leurs élèves, nous les accompagnerons pour qu’ils exercent leur droit de retrait.

Si les conditions sont rĂ©unies pour la rĂ©ouverture, celle-ci ne peut se faire qu’à l’issue  d’un travail collectif prĂ©paratoire, dans le strict respect du protocole sanitaire. Il faut notamment que puissent se rĂ©unir les instances dĂ©mocratiques des collèges et des lycĂ©es : conseil d’administration, le conseil de la vie collĂ©gienne, le conseil de la vie lycĂ©enne et la commission hygiène et sĂ©curitĂ©. Enfin les Ă©quipes doivent disposer du temps pour travailler ensemble Ă  la construction du sens pĂ©dagogique de la reprise.

Une attention toute particulière doit être apportée aux internats qui ne doivent pas être ouverts quand le protocole sanitaire ne peut pas être respecté, que ce soit par manque de matériel de protection et d’hygiène, ou par manque de personnels pour en assurer l’encadrement ou le nettoyage.

L’accueil des élèves ne doit pas être guidé par des objectifs chiffrés au détriment de la sécurité et de la qualité éducative et pédagogique.

Nous sommes convaincus que c’est dès maintenant que doit se préparer la rentrée 2020, dont on sait qu’elle ne sera pas une rentrée ordinaire. Nous demandons que les personnels y

 
 
 
 
ALC