SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
Coronavirus : oĂą en est-on ?
Article publié le mardi 3 mars 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Mise Ă  jour le 3 mars :

Nous sommes désormais en mesures de "stade 2".

La dĂ©clinaison de ces nouvelles mesures pour l'Éducation nationale sont mises en ligne sur le site du ministère par une Faq et des outils de communication Ă  destination des familles : https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-recommandations-pour-les-etablissements-scolaires-et-les-personnels-274253

Ă©lĂ©ment imporant : 

> il n'y a plus de quatorzaine préventive pour les élèves et les personnels revenant des zones à risque (sauf pour ceux revenant de la provinced'Hubei en Chine et quelques communes françaises spécifiques dont les établissements sont fermés à titre conservatoire (Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-Sec dans l’Oise, Lacroix Saint Ouen et La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie).

> la Faq répond aux questions des voyages scolaires à l'étranger, en France, des conduites à tenir pour les élèves présentant des symptômes, etc.

lire aussi l'avis du SE-Unsa : https://enseignants.se-unsa.org/Epidemie-de-Coronavirus-information-et-priorisation-des-actions-sont

28 février :

Si vous rentrez d'une zone à risque : préconisations provisoires

Vous devez prendre contact avec votre supérieur hiérarchique ( IEN ou chef d'établissement) et signaler que vous rentrez d'une zone à risque. Vous devez attester sur l'honneur par lettre que vous rentrez d'une zone à risques puis passer 14 jours en absence remunérée sans jour de carence.

Au regard de ce qu'il se passe avec la coronavirus, L'UNSA Education a demandĂ© la tenue d’une rĂ©union nationale et de rĂ©unions acadĂ©miques et dĂ©partementales avec les organisations syndicales pour se prĂ©parer collectivement Ă  l’éventualitĂ© d’une crise sanitaire.  Nous avons demandĂ© Ă©galement que soient dĂ©signĂ©s des rĂ©fĂ©rents dans les territoires pour les chefs d’établissements et directeurs d’école Ă  qui de nombreuses questions se posent dĂ©jĂ . Tout ceci doit aider Ă  mieux informer, Ă  sĂ©curiser et clarifier les prises de dĂ©cisions et leurs consĂ©quences.  

L’épidĂ©mie de coronavirus progresse en France.  Au total, 18 cas de personnes contaminĂ©es par ce virus ont Ă©tĂ© recensĂ©es en France, dont l’une est morte cette nuit. Ce dĂ©cès est le premier d’un Français depuis le dĂ©but de l’épidĂ©mie, après la mort d’un Chinois âgĂ© de 80 ans mort le 14 fĂ©vrier Ă  Paris. Ce premier dĂ©cès français, c’est un homme de 60 ans et qui Ă©tait un enseignant d’un collège de l’Oise et qui n’avait visiblement pas visitĂ© les zones Ă  risques.

Le ministère de l’Education Nationale a relayĂ© les prĂ©conisations du ministère de la santĂ© aux administrations locales, Ă  savoir :

Les personnes, enfants et adultes, en provenance de Chine, Singapour, Corée du Sud, Lombardie et Vénétie en Italie doivent rester chez elles en confinement pendant 14 jours et ne peuvent pas se présenter dans les établissements scolaires pendant cette période.

Les consignes ministĂ©rielles passĂ©es lundi ( sans communication aux organisations syndicales) sont relayĂ©es via des circulaires locales aux directeurs d’école et chefs d’établissements. Mais ceci est très diffĂ©rent d’un territoire Ă  l’autre et les personnels sont confrontĂ©s Ă  de nombreuses questions pour l’heure sans rĂ©ponse.  

Pour plus d'infos : https://enseignants.se-unsa.org/Corona-virus-L-UNSA-Education-demande-la-tenue-de-reunions-et-des-informations

  

 

 
 
 
 
ALC