SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Direction d’Ă©cole : compte rendu de l’audience du 18 octobre avec l’IA adjoint
Article publié le lundi 22 octobre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA a été reçu en audience à l’inspection académique sur la question de la direction d’école.

La délégation du SE-UNSA comprenait 2 élus ainsi que deux directeurs d’écoles. Le SE-UNSA 63 a élargi sa délégation habituelle car nous considérions que, dans ce dossier, rien ne vaut les témoignages de nos collègues directeurs. Ils ont pu ainsi largement s’exprimer et évoquer leurs difficultés au quotidien.

Le SE-UNSA, seul syndicat Ă  avoir obtenu, depuis 2006,  des avancĂ©es sur ce dossier (dĂ©charge pour les directeur de 4 classes, jours de dĂ©charges en dĂ©but d’annĂ©e pour les – de 4 classes, reconnaissance de l’aide administrative au directeur, revalorisation indemnitaire…), souhaitait montrer l’urgence de ce dossier, tĂ©moigner de la colère des directeurs et dĂ©noncer les dysfonctionnements en ce dĂ©but d’annĂ©e.

  • DĂ©charges pour les moins de 4 classes

Depuis la signature du SE-UNSA, toutes les écoles de moins de 4 classes doivent bénéficier de 2 jours de décharges dans les 15 premiers jours de la rentrée.

Vu les problèmes de remplacements en ce début d’année, l’administration n’a pas été en capacité de remplir entièrement cet engagement.

Bien évidemment, nous avons dénoncé cette situation et décidé de ne pas en rester là :

Nous avons donc demandĂ© :

- Dans un premier temps qu’un état des lieux précis soit fait par l’IA pour recenser les collègues non déchargés

- Puis que les deux jours de dĂ©charge soient bien effectuĂ©s mais en prenant en compte les besoins des collègues directeurs : autrement dit que chaque directeur fasse remonter Ă  son IEN la pĂ©riode qu’il aura choisie pour son temps de dĂ©charge comme par exemple lors des inscriptions…

  • Aide Ă  la direction

 Le constat effectuĂ© par le SE-UNSA (rĂ©fĂ©rence Ă  son enquĂŞte auprès des collègues) est dĂ©plorable et malheureusement corroborĂ© par l’administration.

En effet seulement 10 emplois sur 140 sont consacrés à l’aide administrative dans ce département. C’est beaucoup trop peu. La situation est inacceptable et le fait que l’Etat ne respecte pas ses engagements vis-à-vis des directeurs nous scandalise.

Lorsqu’on veut faire vivre la démocratie sociale et que l’on signe des accords, chaque partie doit tenir ses engagements.

Nous demandons donc que, lors des prochaines phases de recrutements, les emplois soient clairement flĂ©chĂ©s pour l’aide Ă  la direction et qu’ils rĂ©pondent en nombre aux besoins de nos collègues. Le  SE-UNSA 63 interviendra dans ce sens au niveau national.

A cette occasion, nous avons remis à la secrétaire générale et à l’IA adjoint les courriers de demande d’aide administrative que les directeurs nous avaient transmis en double.

Plus généralement, le SE-UNSA 63 a exprimé son ambition d’aboutir sur le dossier de la direction d’école.

Si le ministre refuse de faire entrer ce dossier dans le cadre de la refondation alors le SE-UNSA prendra ses responsabilités comme il l’a toujours fait en engageant des actions.

Il est temps d’aboutir. Toute réforme dans le premier degré ne peut se mettre en place si nous restons dans un cadre où nous demandons toujours plus au directeur sans leur donner les moyens horaires, humains et financiers.

 

 
 
 
 
ALC