SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - [Mél.]

 
Refondation : les annonces du Ministre du 15 octobre
Article publié le mardi 16 octobre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La première séance de discussions s’est tenue ce jour.

     
En préambule, Vincent Peillon a rappelé que le calendrier était contraint. Le projet de loi de programmation et d’orientation devrait être présenté en conseil des ministres le 12 ou le 19 décembre prochain.
 
Intervention liminaire de l’Unsa Education
Nous avons demandé que vienne enfin le temps des personnels. Pour concrétiser cela, nous avons réclamé qu’un calendrier social soit enfin arrêté et rendu public, traitant des mesures sur le court et le moyen terme. Les nouveautés annoncées pour la rentrée 2013 ne peuvent s’improviser et se décréter ! Nous avons également demandé à être destinataire du projet de loi.
 
Les domaines discutés
 
• Ecole maternelle
- Scolarisation des moins de 3 ans relancĂ©e dans les zones difficiles. 
→ dès la rentrĂ©e 2013 
- Les Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) devront former à la pédagogie spécifique de la maternelle.
→ pas de timing précis avancé
- Recentrage sur le dĂ©veloppement sensoriel, moteur, social et affectif ainsi que sur la prĂ©paration progressive aux apprentissages de l’élĂ©mentaire. 
- Le principe selon lequel la maternelle n’est pas un prĂ©-CP a Ă©tĂ© rĂ©affirmĂ©. 
- La maternelle constitue désormais un seul cycle.
→ dès la rentrée 2014
 
• École élémentaire
- Ses missions seront prĂ©cisĂ©es et y figureront, en plus l’éducation aux Arts plastiques et l’Éducation musicale, l’enseignement (et non plus l’initiation) Ă  une LVE, l’éducation aux mĂ©dias ainsi que l’éducation morale et  civique.
→ rentrĂ©e 2014 ou 2015 
- Plus de maîtres que de classes. Les équipes devront, après la carte scolaire d’attribution de ces moyens, travailler à la mise en place de projets intégrant ce moyen supplémentaire.
→ rentrĂ©e 2013 dans les territoires en difficultĂ© avec montĂ©e en charge progressive. 
 
• RASED
Les missions devraient être redéfinies. Un rapport a été commandé à l’IG.
 
• Direction et fonctionnement de l’école
Le SE-Unsa a Ă©tĂ© le seul syndicat Ă  Ă©voquer ce dossier ! Il a demandĂ© qu’il soit traitĂ© dans le cadre de la refondation. 
→ Réponse du ministre : « On va devoir en reparler…ce sujet est devant nous. Mais ce dossier n’est pas ouvert dans le cadre de la refondation ». Il a toutefois évoqué la question de l’aide administrative.
 
• Collège et socle commun 
- Le ministre tient au socle commun car « L’approche par compĂ©tence change le regard sur l’élève et le mĂ©tier ». 
- Une nouvelle dénomination sera utilisée : le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le Ministre a rejeté la proposition de la FSU à savoir la mise en place, en lieu et place du socle, d’un« ensemble commun de la scolarité obligatoire ».
- Le contenu sera revu, en articulation avec les programmes ainsi que son Ă©valuation.
 
• RĂ©vision de l’organisation des cycles 
Sera traitée dans le cadre d’un décret, pas de la loi.
En débat : un cycle à cheval sur l’école et le collège ; un cycle à cheval sur le collège et le lycée.
Deux objets d’expĂ©rimentation pourraient voir le jour : 
- la création d’un conseil pédagogique commun entre l’école et le collège.
- un regroupement pédagogique écoles et collège sur 5 ans
 
• Collège « unique »
Proposition d’un tronc commun et d’enseignements complĂ©mentaires, y compris en 3ème une initiation Ă  la voie professionnelle pour certains. 
→ rejet des organisations syndicales (sauf le Snalc) car même logique que la 3ème prépa-pro mais demande d’un parcours d’orientation et de découverte professionnelle pour tous : le ministre retient cette proposition.
 
• Numérique
Il sera inscrit dans la loi. Ce sujet nécessitera des discussions avec les collectivités locales. 10 millions d’euros seront débloqués dans le budget 2013.
 
• Création d’un service public du numérique avec :
- création d’un réseau social professionnel
- accès à des ressources numériques gratuites
- plateforme numĂ©rique de formation des enseignants 
- service public d’aide personnalisĂ©e aux Ă©lèves 
 La question de la maintenance des matĂ©riels a Ă©tĂ© largement Ă©voquĂ©e, ainsi que celle d’une aide Ă  la dotation des Ă©coles disposant de ressources rĂ©duites.
 
• Éducation artistique et culturelle
Objectif : les Ă©lèves doivent avoir des contacts directs avec les  Ĺ“uvres et les artistes. La loi prĂ©cisera le passage de l’initiation Ă  la pratique. 

 

 
 
 
 
ALC