SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Pour un plan d’urgence Ă  la rentrĂ©e 2012 : rassemblement le 15 juin Ă  18H devant la prĂ©fecture
Article publié le vendredi 8 juin 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous exigeons un plan d'urgence pour la rentrée 2012.

Au cours du quinquennat qui s'achève l’Éducation nationale a connu le pire plan social de son histoire. La formation professionnelle initiale et continue des enseignants a Ă©tĂ© mise Ă  sac. La lutte contre la difficultĂ© scolaire a Ă©tĂ© externalisĂ©e Ă  tous les niveaux. Les RASED ont Ă©tĂ© dĂ©mantelĂ©s. Les classes de collèges et de lycĂ©es ont vu leurs effectifs augmenter sans cesse. Pour accompagner des contre-rĂ©formes contestĂ©es par toute la communautĂ© Ă©ducative Sarkozy et Fillon ont supprimĂ©    75 000 postes et 13 000 nouvelles suppressions sont toujours prĂ©vues pour la rentrĂ©e 2012.

Nous exigeons des mesures d'urgence pour cette rentrée 2012. 13 000 postes en moins c'est une année supplémentaire de destruction pour l’École Publique de la maternelle à l'université. C'est une année de plus de régression scolaire. Nous savons que nombre d'enfants des classes populaires sont les victimes assurées de ces politiques de régression. Nous voulons stopper immédiatement la logique des suppressions de postes qui casse les collectifs de travail à tous les niveaux et cela dans toutes les académies. Il faut absolument recréer des postes dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et les services et organiser le réemploi de tous les non titulaires (enseignants et non enseignants- et tout particulièrement AED, dont AVS)

Plus de 500 suppressions de postes dans l'académie en 2 ans.

Dans notre académie 286 postes ont été supprimés à la rentrée 2011 et 270 nouvelles suppressions sont prévues pour la rentrée 2012. Et tout cela quand les effectifs d'élèves se maintiennent voire augmentent.

La rĂ©forme des lycĂ©es gĂ©nĂ©raux, technologiques et professionnels a supprimĂ© des dizaines de postes dans nos quatre dĂ©partements. Les services administratifs, sociaux ou de santĂ© doivent faire sans cesse davantage avec toujours moins. La prĂ©sence des collèges est fragilisĂ©e en milieu rural de mĂŞme que le maillage du territoire par les Ă©coles primaires et maternelles. Dans les quartiers populaires il n'existe plus « d'Ă©ducation prioritaire Â» et seul le dĂ©vouement des personnels tient encore les choses debout. La scolarisation des jeunes enfants est en recul, les RĂ©seaux d'aide dĂ©mantelĂ©s, les missions de l'Adaptation Scolaire et du Handicap sont fragilisĂ©es.

 

Rassemblement

le vendredi 15 juin à 18 heures devant la préfecture

Ă  Clermont-Ferrand

Ă€ l'appel de SUD Ă©ducation et SE-UNSA

 
 
 
 
ALC