SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Les épreuves du DNB remodelées
Article publié le dimanche 12 février 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le ministère, en collaboration avec l'inspection générale, vient de présenter en commission spécialisée du collège, les nouvelles modalités du Brevet des collèges pour la session 2013. Cette refonte des épreuves renforce le lien entre les épreuves et le socle, en identifiant plus clairement les domaines et items listés dans le LPC.

Les principales modifications

  • En Français, l'Ă©preuve reste structurĂ©e en deux temps, la dictĂ©e ponctuant la première partie (comprĂ©hension-rĂ©Ă©criture), les Ă©lèves pouvant choisir ensuite entre deux sujets de rĂ©daction, dont l'un s'appuyant sur le texte initial.
  • En MathĂ©matiques, « dans l’esprit du socle commun, le sujet doit permettre d’apprĂ©cier la capacitĂ© du candidat Ă  mobiliser ses connaissances et Ă  mettre en oeuvre une dĂ©marche scientifique pour rĂ©soudre des problèmes simples. » Six Ă  huit exercices indĂ©pendants sont proposĂ©s.
  • En Histoire-GĂ©ographie, le choix du sujet principal disparaĂ®t et Histoire, GĂ©ographie et Education civique sont interrogĂ©s. Le paragraphe argumentĂ© est supprimĂ© et remplacĂ© par un texte long.

Les acquis Ă  Ă©valuer ont pour rĂ©fĂ©rence les programmes des classes de troisième pour les Ă©lèves de la sĂ©rie gĂ©nĂ©rale, et le socle commun pour les sĂ©ries technologiques. Seul le Français prĂ©cise que « le niveau de l’épreuve peut aller au-delĂ  de celui qui est demandĂ© pour valider le socle commun de connaissances et de compĂ©tences », bien qu'il semble que ce soit le cas pour les autres disciplines. Enfin, le ministère souhaite intĂ©grer des des questionnaires Ă  choix multiple, notamment pour familiariser les Ă©lèves avec les enquĂŞtes internationales (!). Dans tous les cas de figure, des sujets « zĂ©ro » sont attendus afin d'incarner ces Ă©preuves et de mesurer leur adĂ©quation avec les objectifs affichĂ©s. 

Cette refonte du DNB ne constitue ni une remise en cause ni une évolution radicale du DNB, puisque les épreuves finales restent identiques, puisque les coefficients et la durée des épreuves ne changent pas. Le DNB tend à se rapprocher encore plus du socle, dans la définition des objectifs de ces épreuves, et par l'exigence préalable de certifications comme le niveau A2 de langue vivante, ou encore le B2I (compétences 2 et 4). On peut néanmoins s'interroger. En effet, étant placé en fin d'année scolaire, après le conseil de classe du troisième trimestre, les épreuves ne jouent aucun rôle dans la validation du socle. Quel sens donner alors à cet examen qui combine deux logiques différentes : l'attestation d'un niveau commun de compétences et de connaissances attendu en fin de scolarité obligatoire et des épreuves finales sanctionnant par les apprentissages de la classe de 3e dans trois disciplines, héritage d'un petit baccalauréat ? Le texte sur les nouvelles épreuves du brevet doit être adopté au CSE en mars 2012 pour être appliquées au DNB 2103. L'avis des syndicat n'y est que consultatif. A télécharger, le document de travail sur les nouvelles épreuves du DNB


 

 
 
 
 
ALC