SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
LaurĂ©ats des concours : de nouvelles certifications exigĂ©es
Article publié le jeudi 15 décembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les candidats Ă  un concours du second degrĂ© (sauf concours de COP), doivent dorĂ©navant justifier :

  • du certificat de compĂ©tence en langues de l’enseignement supĂ©rieur de deuxième degrĂ© (CLES2) ou d’une certification Ă©quivalente 
  • et du certificat informatique et internet de niveau 2 « enseignant Â» (C2i2e)

Sont reconnus justifier de ces 2 certifications :
* Les candidats contractuels en CDI
* les mères ou pères d’au moins trois enfants ;
* les sportifs de haut niveau

Quand sont-elles exigĂ©es ?

Deux cas se prĂ©sentent :

  • les candidats ayant rĂ©ussi les Ă©preuves des concours externes de l’agrĂ©gation, du CAPES, du CAPET, du CAPLP, du CAPEPS et du CACPE doivent les prĂ©senter pour la nomination en qualitĂ© de fonctionnaire stagiaire. Remarque  : Les laurĂ©ats se prĂ©valant de la qualitĂ© de cadre du secteur privĂ© (concours externes du CAPET et du CAPLP) et ceux admis dans une section professionnelle ou des mĂ©tiers sans dĂ©tenir de master (concours externe du CAPLP) devront aussi justifier du certificat pour ĂŞtre titularisĂ©s.
  • pour les candidats ayant subi avec succès les Ă©preuves du concours interne de l’agrĂ©gation, des concours internes et troisièmes concours du CAPES, du CAPET, du CAPEPS, du CAPLP et du CACPE : ils doivent les fournir pour la titularisation dans le corps auquel le concours donne accès.

 Des dispenses sont possibles :

  • Les laurĂ©ats des sections de concours pour lesquelles les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement figurent au programme des Ă©preuves ou pour lesquelles au moins une Ă©preuve comporte une prĂ©sentation pĂ©dagogique avec utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (Tice) sont dispensĂ©s de produire le C2i2e.
  • Les laurĂ©ats d’un CAPES ou d’une agrĂ©gation de langue vivante Ă©trangère, les laurĂ©ats justifiant d’un cycle post bac d’au moins 2 ans dans le domaine des langues Ă©trangères, les candidats ex-Ă©lèves de CPGE (sous rĂ©serve d’une validation de crĂ©dits ECTS reconnue par un Ă©tablissement d’enseignement supĂ©rieur), les laurĂ©ats justifiant d’un baccalaurĂ©at comportant la mention Â« section europĂ©enne Â» … n’ont pas Ă  justifier du CLES2 ;

Attention : un diplĂ´me de l’enseignement supĂ©rieur comprenant un module en informatique ne rĂ©pond pas aux exigences posĂ©es et ne peut dispenser son titulaire du C2i2e. Seuls les Masters qui contiennent dans leur construction mĂŞme des ECTS de langues vivantes, rĂ©gulièrement Ă©valuĂ©s en examen final ou partiel, valent un niveau B2 Ă  la triple condition suivante :

  • l’obtention du master doit ĂŞtre constituĂ©e d’ECTS de langues vivantes (pas d’enseignement optionnel, auditorat libre).
  • ces ECTS de langue vivante doivent figurer explicitement sur l’attestation de Master dĂ©livrĂ©e Ă  l’issue du cycle.
  • les ECTS ne doivent pas avoir Ă©tĂ© obtenus par compensation, prĂ©cision faite sur le diplĂ´me.

Je suis admis mais je n’ai pas les certifications : comment faire ? Vous gardez le bĂ©nĂ©fice de votre concours pendant un an.

L’avis du SE-Unsa

MĂŞme si le SE-Unsa estime qu’il est pertinent qu’au niveau Master, chaque enseignant puisse attester de la maitrise de compĂ©tences en langues vivantes, il dĂ©plore la mise en place de la certification. C’est une source d’inĂ©galitĂ© entre les candidats : accès divers selon les universitĂ©s, un droit d’inscription qui est une charge financière supplĂ©mentaire…
Le SE-Unsa demande un moratoire jusqu’en 2015 sur l’exigence du CLES2.

 

 
 
 
 
ALC