SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Direction d’école : un signe qui ne rĂ©pond pas Ă  l’exaspĂ©ration
Article publié le jeudi 24 novembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le Ministre de l’Education nationale vient d’annoncer l’augmentation de 50% de la part variable de l’indemnité de sujétion spéciale des directeurs d’école. Cela se traduit par l’attribution de 100 € à 300 € de plus par an selon le nombre de classes de son école. Si ce geste ne peut être négligé dans le contexte de perte de pouvoir d’achat, il n’est pas de nature à répondre à l’exaspération des directeurs d’école.

Depuis des mois, le SE-Unsa tire la sonnette d’alarme sur la situation des directeurs et du fonctionnement des écoles. Les attentes des familles, des partenaires, de l’institution sont toujours plus nombreuses. Les tâches, missions et responsabilités du directeur d’école ne cessent de croître. Dans le même temps, les moyens dédiés au soutien à la direction d’école avec les emplois d’aide-administrative sont drastiquement réduits. Ne réussissant plus à faire face, les directeurs d’école sont au bord de l’explosion.

Après des mois de conflit (courriers aux parlementaires, aux Maires, pĂ©tition « le bricolage, ça suffit ! Â», blocage administratif en septembre et octobre), le SE-Unsa juge cette rĂ©ponse tout Ă  fait partielle. Il rĂ©itère sa demande au Ministre de l’Education nationale de bien vouloir ouvrir une rĂ©elle nĂ©gociation sur l’ensemble des champs de ce dossier : rĂ©munĂ©ration, temps, assistance administrative et organisation structurelle de l’école.

Dans l’attente de ce nécessaire dialogue, le SE-Unsa poursuit ses initiatives visant à mobiliser largement sur ce dossier, notamment en présentant des motions en conseils d’école durant ce mois de novembre.

 

 

 
 
 
 
ALC