SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Retraites : non Ă  la double peine !
Article publié le mercredi 20 juillet 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Membre du ComitĂ© d’orientation des retraites (COR), l’Unsa s’est prononcĂ©e contre l’allongement de la durĂ©e de cotisation pour bĂ©nĂ©ficier d’une retraite Ă  taux plein.

Cette mesure, dĂ©coulant de la loi Fillon de 2003, se cumulerait avec les effets de la loi Woerth de 2010. Ainsi, les reprĂ©sentants de la gĂ©nĂ©ration 1955 qui ne pourront partir Ă  la retraite qu’à 61 ans et 8 mois, en raison de la loi de 2010, devraient, du fait de la loi de 2003, avoir cotisĂ© 166 trimestres pour bĂ©nĂ©ficier d’une retraite Ă  taux plein !

Dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat et d’augmentation continue du taux de chĂ´mage des seniors, cette accumulation d’exigences se traduirait par une baisse drastique du montant des pensions pour une large part des salariĂ©s.

En subissant les effets combinĂ©s de deux lois aux logiques diffĂ©rentes, notre système de retraite se rigidifierait au risque de devenir l’un des plus durs d’Europe. Il ne ferait qu’alourdir les injustices sociales qu’il devrait au contraire amortir. Les salariĂ©s exposĂ©s aux travaux pĂ©nibles, ceux ayant eu des carrières discontinues, en seraient les principales victimes dĂ©signĂ©es.

Pour l’Unsa, si l’avis donnĂ© par le COR est bien de caractère technique, ses consĂ©quences sont de nature politique. Parce qu’elles seront essentiellement supportĂ©es par les plus dĂ©favorisĂ©s, l’Unsa ne peut que les rejeter et mettre en garde le gouvernement qui parle dĂ©jĂ  de les mettre en application par dĂ©cret.

 

 
 
 
 
ALC