SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Comité stratégique des langues
Article publié le jeudi 28 avril 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
  • Lnk_facebookLnk_googleLnk_twitter

Langues vivantes : le ministre installe un énième Comité stratégique des langues et supprime les intervenants.

Le comité stratégique des langues a été installé le 4 avril par Luc Chatel.
Il a pour but de repenser l’enseignement des langues de la maternelle au baccalauréat.

Présidé par Suzy Halimi, présidente honoraire de l’université Paris III et composé entre autres d’experts reconnus, comme Claude Hagège, professeur au Collège de France ou encore Claude Bébéar, président de l’Institut Montaigne, ce comité doit formuler des propositions concrètes pour une refonte des enseignements autour de deux axes : l’efficacité des apprentissages afin d’améliorer les résultats des élèves et la pluralité linguistique.

Un premier bilan d’étape doit être réalisé au mois d’octobre prochain. Le comité doit rendre sa copie à la fin de l’année pour que de nouvelles propositions pour l’enseignement des langues puissent être formulées dès la rentrée de septembre 2012.

Pour le SE-Unsa, si la réflexion ne nuit pas, si elle est nécessaire même, elle semble pour le moins déconnectée de la réalité.
Dans les classes primaires l’enseignement des langues se fait à marche forcée en même temps que la suppression des postes d’intervenants et l’augmentation des effectifs.
Dans le second degré, les classes surchargées, les dédoublements difficiles à mettre en place et les programmes denses avec des épreuves écrites lourdes au bac posent également la question des moyens et des conditions efficaces de l’enseignement des langues vivantes.

 
 
 
 
ALC