SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Les freins pour la scolarisation des enfants autistes
Article publié le mercredi 13 avril 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
16 000 enfants autistes, soit 20% d’entre eux, accèdent actuellement Ă  l’école1.
30% sont accueillis en Ă©tablissements mĂ©dico-Ă©ducatifs ou hĂ´pitaux de jour. Pourtant, 83 % des enseignants considèrent que l’Education nationale a l’obligation de scolariser ces Ă©lèves.Parmi ceux-ci, seuls 18 % pensent que le meilleur espace d’accueil est la classe ordinaire. 68 % prĂ©fèrent l’orientation en Ă©tablissement mĂ©dico Ă©ducatif ou social.
Les freins à cet accueil en milieu ordinaire sont principalement le manque de formation des enseignants et les problèmes posés par l’accompagnement de ces élèves.
De plus, le SE-Unsa dĂ©nonce le manque de personnels formĂ©s dans plus de 4100 classes d’inclusion scolaire puisque près de 40 % d’entre eux n’ont aucune spĂ©cialisation. La situation est la mĂŞme dans les Ulis2. Le SE-Unsa condamne le dĂ©passement abusif par l’administration, du nombre d’élèves orientĂ©s dans ces dispositifs, dont la limite est 12 pour les Clis3 et 10 pour les Ulis. Enfin, le SE-Unsa revendique un vĂ©ritable mĂ©tier de l’accompagnement pour ces Ă©lèves et des moyens adaptĂ©s pour une scolarisation rĂ©ussie et non une opĂ©ration « chiffres Â».
 
1 Chiffres avancées par la Dgesco
2 unité localisée d’inclusion scolaire.
3 classe d’inclusion scolaire
 
 
 
 
ALC