SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Tous mobilisés le samedi 19 mars
Article publié le vendredi 25 février 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Défendons l’Ecole Publique
 
314 postes d’enseignants et d’administratifs supprimés dans l’académie à la rentrée 2011.
 
Supprimés : 104 enseignants dans le premier degré, 182 enseignants dans les collèges et lycées et 28 agents administratifs.
 
Des classes surchargées, d’autres sans professeur, un service public laïque d’éducation abandonné
 
Situation identique dans toutes les académies. Contre ce démantèlement des manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes le 22 janvier (plus de 1000 personnes à Clermont-Ferrand). Le 10 février la grève nationale a rassemblé les personnels de la maternelle à l’université dans toute la France (plus de 2 000 manifestants à Clermont-Ferrand).
 
Dans les établissements et les secteurs touchés par les fermetures de postes et la dégradation des conditions de travail et d’étude, la mobilisation s’organise. Les réunions d’établissement ou de bassin se multiplient avec les personnels et les parents d’élèves. Plusieurs collèges et lycées ont organisé des grèves (collège Albert Camus, lycée Ambroise Brugière et Camille Claudel à Clermont-Ferrand, lycée Léonard de Vinci à Monistrol sur Loire…)
 
Journée nationale de manifestations
dans toutes les académies
Samedi 19 mars
à Clermont-Fd à 11 H Place Delille
 
La manifestation se rendra Place de Jaude où se dérouleront des prises de parole des secteurs et des établissements en lutte ainsi que des associations complémentaires de l’école publique.
 
 
A l’appel du Collectif 63 "Un pays, une école, notre avenir" : CDDSP, CEMEA, CGT éduc’action, Compagnie Théâtrale Brut de Béton Production, DDEN, FCPE, Les FRANCAS, FSU, ICEM-pédagogie Freinet, Ligue de l’enseignement FAL 63, Ligue des Droits de l’Homme, PEP, SGEN-CFDT, SUD éducation, UNEF, UNSA Education,

 
Avec le soutien des organisations interprofessionnelles
CGT, CFDT, UNSA, FSU, SOLIDAIRES
 
Défendons l’Ecole Publique
 
De la maternelle à l’université, tout le service public et laïque d’Education Nationale est en danger. Tout est bon pour faire des économies sur le dos des élèves quand dans le même temps le gouvernement distribue 4 millions d’euros supplémentaires à l’enseignement privé.
 
Supprimer des postes :
-C’est surcharger les classes et remettre en cause la qualité de l’enseignement
-C’est remettre en cause l’égalité du droit à l’éducation pour tous
-C’est supprimer les dispositifs d’aide aux élèves en difficulté
-C’est être très insuffisant vis-à-vis des besoins pour scolariser correctement les élèves handicapés
-C’est rendre toujours plus difficile la réussite scolaire des enfants des milieux populaires
 
C’est la neuvième année consécutive que l’école publique subit ce régime.
Le budget 2011 prévoit encore 16 000 enseignants et personnels administratifs en moins dans les établissements et les services, c’est un triste record.
 
Dans ces conditions
Comment prendre en charge les élèves en grande difficulté ?
Comment éviter que 150 000 jeunes sortent du système éducatif sans qualification ?
Comment accueillir 50 000 élèves en plus dans les collèges ?
Comment accueillir 4 000 élèves en plus dans les écoles quand le ministère prévoit de fermer plus de 3 500 classes ?
 
Et comme si cela n’était pas suffisant, le gouvernement organise la fin de la formation professionnelle des enseignants et impose des réformes rejetées par toute la communauté éducative
 
Soyons nombreux, lycéens, étudiants, personnels de l’Education nationale, citoyens pour continuer le combat et dire que la rentrée scolaire 2011 ne peut pas se dérouler avec un tel budget.
 
Collectif 63 "Un pays, une école, notre avenir"
 

   Tract 19 mars   
(28.5 ko)
 
 
 
 
ALC