SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Entretiens de carrière : le SE-Unsa refuse le passage en force
Article publié le lundi 31 janvier 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Nous avons été alertés sur l’existence d’une expérimentation d’entretiens de carrière pour les collègues ayant 2 ou 20 ans d’ancienneté.
Le ministère en avait fait mention dans le cadre du pacte de carrière mais une concertation avait Ă©tĂ© annoncĂ©e sur le sujet. La seule annonce vaut Ă  l’évidence, une nouvelle fois, concertation ! En effet, d’après les informations que nous avons recueillies sur le terrain depuis, et confirmĂ©es maintenant par le ministère, c’est une expĂ©rimentation qui est lancĂ©e dans toutes les acadĂ©mies sur une ou plusieurs circonscriptions pour le premier degrĂ©, dans quelques Ă©tablissements pour le second degrĂ©.
La gĂ©nĂ©ralisation rapide du dispositif serait mĂŞme annoncĂ©e !
- Pour le premier degré ce sont les IEN qui sont appelés à mener ces entretiens, mais une lettre de la DGRH indiquerait aussi qu’à défaut les CPC, voire les directeurs pourraient être sollicités.-
- Pour le second degré, ce sont les chefs d’établissement puis, à la suite, les conseillers mobilité nommés dans les rectorats.
Au SE-Unsa, nous ne sommes pas opposĂ©s au principe de ces entretiens parce qu’ils peuvent rĂ©pondre Ă  la demande de collègues. Mais nous contestons la mĂ©thode. Non seulement il n’y a eu aucune concertation au plan national, mais la profession n’a eu aucune information, ce qui est inacceptable.
Pour certains, recevoir une lettre, les appelant Ă  rencontrer rapidement leur supĂ©rieur hiĂ©rarchique peut ĂŞtre très dĂ©stabilisant et cause d’un grand stress. Nous avons dĂ©jĂ  des tĂ©moignages en ce sens et nous l’avons dĂ©noncĂ© au CCHS du 27 janvier.
D’autre part, nous contestons la menée de ces entretiens par le supérieur hiérarchique direct. C’est source de confusion avec la procédure d’inspection.
Le SE-Unsa a exposĂ© ces griefs Ă  la Directrice GĂ©nĂ©rale des Ressources Humaines lors d’une audience le 28 janvier et lui a fait part des consignes donnĂ©es Ă  la profession :
- ces entretiens doivent ĂŞtre proposĂ©s et non imposĂ©s ;
- les collègues CPC, directrices et directeurs d’école doivent refuser de mener ces entretiens si jamais ils Ă©taient sollicitĂ©s ;
- les modalitĂ©s doivent ĂŞtre revues ainsi que le calendrier : pas de gĂ©nĂ©ralisation sans bilan de l’expĂ©rimentation.
 
 
 
 
ALC