SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Appel intersyndical du 63 : ensemble pour dire "non" au MEDEF le 2 décembre
Article publié le dimanche 28 novembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Appel intersyndical du Puy de Dôme : CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, FSU 
 

 

Pour les retraites, l’emploi, les salaires,
Pour une autre répartition des richesses,
Le 2 décembre : ensemble pour dire « NON » au Medef !
 
 
La majorité de droite à l’Assemblée nationale et au Sénat a voté une loi injuste et réactionnaire qui fragilise encore le principe de la retraite par répartition, réduit les pensions et allonge la durée du travail.
 
Si le gouvernement est passé en force pour imposer sa réforme des retraites, il a perdu la bataille des idées. Cette réforme est contestée par tous ; elle est donc fragile. Cette réalité ne fait pas l’affaire des véritables commanditaires de la réforme : les grands groupes industriels et financiers.
La baisse des pensions d’une part et d’autre part, une réforme qui ne résout rien en termes de financements, qui aggrave les inégalités hommes/femmes et exclut nombre de salariés du droit à une retraite décente, minera forcément le principe même de la solidarité intergénérationnelle et de la répartition et ça, nous le combattons !
 
Pour que son projet se concrétise, le patronat a besoin que cette réforme se stabilise et donc de convaincre de son bien fondé. Le MEDEF co-auteur de la réforme, prend donc maintenant son tour dans la bataille de conviction. Pour preuve : son meeting annuel, le 02 décembre à la grande Halle d’Auvergne sur la question : « Travailler plus longtemps, pourquoi, pour quoi faire ? ». La trame de cette "soirée" écrite par Jean Yves Resche, Président du Medef Puy de Dôme est "éclairante"  : « (…) Quelles que soient les soubresauts de l’histoire, la réalité de la retraite par répartition finira par s’imposer : nous devrons travailler plus longtemps parce que nous vivons plus longtemps. (…) ». Voilà la thématique qui sera développée par une cohorte d’experts, patrons et directeurs de caisses, «  Avec la participation de Louis Giscard d’Estaing...  »
 
Pour les organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA, Solidaires et FSU du Puy de Dôme, les choses sont claires : cette réforme, même promulguée, reste injuste, inefficace et inacceptable ; toute occasion doit donc être saisie de la combattre et d’en contrer la promotion. Quels que soient les moyens déployés à cet effet par le patronat et le gouvernement, ils continueront de trouver les salariés et leurs organisations syndicales sur leur chemin. La loi n’entrera en application qu’en juillet 2011, les organisations syndicales mettront ce délai à profit.
 
C’est pourquoi, les organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA, Solidaires et FSU du Puy de Dôme appellent les salariés, les jeunes, les retraités à se rassembler pour montrer leur opposition à cette réforme et leur détermination à en obtenir la remise à plat.
 
Action/MEDEF 
Rassemblement, jeudi 2 décembre 2010 dès 16H30, au rond point sortie d’autoroute A75 n°3 devant la Grande Hall d’Auvergne
 
 
 
A l’appel de la Confédération Européenne des Syndicats, à Clermont comme dans toute l’Europe,

Contre les politiques d’austérité.
manifestation mercredi 15 décembre à 11 h 00
Rassemblement Place de l’Europe à Chamalières
 
 
 

 

 
 
 

 

 
 
 
 
ALC