SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
AVS et EVS : compte rendu de l’audience avec l’IEN ASH
Article publié le jeudi 25 novembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Etat des lieux de l’intégration des élèves en situation de handicap dans les classes ordinaires :

Le SE-UNSA s’est appuyé sur l’enquête qu’il a réalisée auprès des écoles pour évoquer les dysfonctionnements dans le 63.
Nous avons regretté de ne pas avoir l’état précis de la situation malgré nos demandes à l’Inspecteur d’Académie. Une demande de communication des documents sur les effectifs précis de l’ASH y compris les contrats de non titulaires a été de nouveau formulée par les organisations syndicales siégeant en CAPD.

L’IEN ASH nous a informés de l’explosion des notifications par la MDPH.
La multiplication par trois en trois ans porte aujourd’hui le nombre de notifications à 480.
Le département emploie pour l’instant 133 AED AVSI et 119 CUI.

Il existe encore plusieurs problèmes pour les recrutements :

-Le manque de budget

-Le refus de certains collèges de recruter

-Le manque de candidats pour occuper ces postes précaires.

Pour le SE-UNSA, de tels postes d’accompagnement sont indispensables mais ceux-ci doivent être pérennes et bénéficier d’un vrai statut.

 Situations évoquées pour chaque école :

Le SE-UNSA a défendu chaque situation de terrain qui a été relayée par l’intermédiaire de notre  questionnaire.
Certains élèves ne bénéficient pas encore d’AVS malgré une notification ou alors n’ont pas la totalité des heures attribuées par la MDPH.
Nous avons obtenu des précisions sur certains dysfonctionnements et alerté l’administration sur des cas non pris en compte.

L’IEN ASH nous a assurés que de nombreuses situations allaient être débloquées. Des recrutements sont à venir.

Nous avons évoqué également les problèmes de non remplacement des AED ou AVS pendant leur congé maternité. Certaines situations seront prises en compte dès ce mois de novembre.

 Propositions du SE-UNSA en termes d’emploi et de formation

Parce que le SE-UNSA n’est pas qu’un syndicat de dénonciation, nous avons fait plusieurs propositions.
Il nous semble indispensable de créer une brigade de remplacement à l’image de ce qui se fait pour les enseignants.
De même, les initiatives de nomination d’AVS pour un accompagnement mutualisé en CLIS doivent être encouragées si cela fait partie du projet pédagogique élaboré par l’équipe enseignante.
Le SE-UNSA a demandé que l’accent soit mis sur la formation des AED AVS. L’accès au PAF est une nécessité, les aides à la reconversion indispensables.

 
 
 
 
ALC