SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - [Mél.]

 
EVS : renouvellements et recrutements bloquĂ©s : soutenons-les !
Article publié le mercredi 3 novembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Une nouvelle fois, l’intĂ©rĂŞt budgĂ©taire prime sur l’intĂ©rĂŞt des salariĂ©s.
Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e scolaire, plusieurs centaines d’EVS recrutĂ©s en contrats aidĂ©s sont renvoyĂ©s brutalement au chĂ´mage. Une seule raison : le ministère de l’Education nationale, voyant tripler sa contribution sur leurs salaires (de 10 Ă  30%), reporte l’intĂ©gralitĂ© de la nouvelle dĂ©pense sur eux, en diminuant d’autant le nombre de contrats.
 
Dès septembre, le SE-Unsa et l’Unsa ont dĂ©noncĂ© le traitement indigne et rĂ©voltant infligĂ© Ă  ces salariĂ©s (voir lettres ci-dessous). En effet, des dĂ©cisions ont Ă©tĂ© prises dans l’urgence avec des consĂ©quences dĂ©sastreuses pour les femmes et les hommes qui se trouvent derrière ces emplois. Aucune mesure conservatoire n’est prise pour ces salariĂ©s, aucun accompagnement. La mĂ©thode est d’autant plus scandaleuse que l’Etat employeur n’a pas, lui, rempli sa part de contrat en leur apportant aide, suivi et formation pour une meilleure insertion professionnelle.
 
De plus, les missions sur lesquelles ils avaient été recrutés restent des missions existantes sur lesquelles il faut, de toute manière, des personnels (assistance administrative, assistance handicap).
 
L’intersyndicale EVS qui avait déjà conduit un certain nombre d’actions les années précédentes, pour les soutenir, s’est réunie de nouveau en octobre.
 
Face à cette situation, il a été décidé d’interpeller les ministres du travail et du budget et de lancer une pétition de soutien (voir fichiers ci-dessous).
C’est d’autant plus nécessaire qu’une récente instruction de la DGEFP* sur le respect de la maîtrise des crédits 2010 a pour effet de bloquer à nouveau des renouvellements d’ici la fin de l’année.
 
Signez et faites signer massivement la pĂ©tition en pièce jointe pour exiger : 
 
- la mise en Ĺ“uvre de l’obligation de formation pour tous ;

- le respect de ces salariés.

Le GDID 63 soutient cette pétition et appelle à la signer

 *DGEFP : DĂ©lĂ©gation GĂ©nĂ©rale Ă  l’Emploi et Ă  la Formation professionnelle

   PĂ©tition EVS   
(46 ko)
   Lettre au ministre   
(18.2 ko)
 
 
 
 
ALC