SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Amputation des moyens des mouvements pédagogiques : l’innovation sacrifiée !
Article publié le mardi 6 juillet 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le ministère de l’Education nationale a annoncé, le 2 juillet, que la subvention accordée aux CRAP-Cahiers Pédagogiques, à l’ICEM, et au GFEN, serait, dès la rentrée de septembre, divisée par deux. Cette mesure, communiquée par un simple appel téléphonique à la veille des vacances scolaires et sans aucun contact préalable, montre le peu de cas que le ministère fait de ces mouvements pédagogiques.
 
Pour le SE-UNSA, le fond et la forme de cette attaque ne sont pas acceptables.
 
Ces mouvements font, chaque jour, la preuve de leur très grande utilité pour imaginer, porter des analyses, diffuser des pratiques « innovantes » et des propositions d’évolution de notre système éducatif. Ces mouvements constituent des références et des points d’appuis pour le travail quotidien de nombreux enseignants. A l’heure où la formation initiale et continue des enseignants est sacrifiée, le SE-UNSA est particulièrement choqué par cette asphyxie programmée de la créativité et de l’innovation pédagogique.
 
Le SE-UNSA exige du ministère qu’il revienne sur sa décision et qu’il réaffecte leurs moyens aux CRAP, à l’ICEM et aux GFEN. Il appelle l’ensemble des enseignants à apporter leur soutien entier à ces mouvements indispensables à l’Ecole publique.
 
 
 
 
 
ALC