SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Direction et fonctionnement de l’Ă©cole
Article publié le jeudi 3 juin 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le SE-UNSA s’est associé à plusieurs organisations pour s’adresser au ministre sur la question du fonctionnement et de la direction d’Ecole.
Alors que l'Ecole fait l’objet de toutes les attentions et de toutes les préconisations (rapport de l’Institut Montaigne – commission Reiss - rapport de la cour des comptes ...) cette démarche collective des professionnels de l’Ecole permet de prendre toute notre place dans ce débat en faisant entendre nos positions. Pour nous Direction et fonctionnement de l’Ecole sont étroitement liés. Nous sommes opposés aux EPEP. Pour autant, une clarification réglementaire et des outils juridiques sont nécessaires pour un exercice assuré des responsabilités de direction. La fonction doit être revalorisée.
En participant à cette initiative, le SE-UNSA souhaite contribuer à fédérer syndicats et associations pour l’amélioration des conditions d’enseignement des élèves et des enseignants des écoles."
 TEXTE SUR LA DIRECTION

Depuis des années, enquêtes et sondages (Ministère, MGEN, DGESCO, syndicats, IFOP, etc...) ont mis en évidence:

  1. l'aggravation du malaise des directrices et directeurs d'Ă©cole
  2. la désaffection continue pour cette fonction
  3. la difficulté de pérenniser les équipes pédagogiques et de fonder dans le temps les divers projets des écoles
  4. les dysfonctionnements et difficultés de fonctionnement de l'École Publique que cette situation engendre

Face à cela, les projets actuels d'EPEP ne garantissent pas l'indépendance du projet pédagogique ni le maintien de structures de taille raisonnable et d'un réseau scolaire de proximité. Ils ne répondent donc ni aux attentes des directrices et directeurs d'école, ni à celles des équipes pédagogiques, ni à celle de l'ensemble des personnels.

La direction d'Ă©cole, aujourd'hui, doit conjuguer Etre et Avoir

RĂ©pondre aux questions

  1. du temps de décharge car la charge de travail est trop lourde
  2. des moyens et du matériel
  3. de l'amélioration de la formation initiale et continue
  4. de l'augmentation de la rémunération des directeurs d'école

Par ailleurs, il est nécessaire de:

  1. clarifier et préciser les responsabilités des directrices et directeurs d'école
  2. revoir le décret de 89 inadapté et obsolète face à l'empilement des responsabilités et aux évolutions de l'école, notamment dans ses relations avec les communes
  3. redéfinir le cadre juridique, administratif, légal de la direction d'école
  4. répondre aux besoins de reconnaissance des directrices et directeurs d'école

Parce que l'adaptation de la réalité de l'École Publique aux nécessités de notre temps, et les difficultés rencontrées par nos collègues dans l'exercice professionnel l'exigent, nous demandons au Ministère d'ouvrir une concertation sur toutes les dimensions de la direction et du fonctionnement d’école.

Signataires:

Thierry CADART
Secrétaire Général du SGEN-CFDT

Christian CHEVALIER
Secrétaire Général du SE-UNSA

Franck GIRARD Président Avenir-Ecole CFE-CGC

Michel TRUDEL Président du SCENRAC-CFTC

Alain REI
Président du GDID

 

 
 
 
 
ALC