SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
SĂ©curitĂ© Ă  l’Ecole : pour un dĂ©bat sĂ©rieux, pas une manĹ“uvre de diversion !
Article publié le mardi 16 février 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Luc Chatel vient d’annoncer la tenue, en avril, d’« Etats GĂ©nĂ©raux sur la sĂ©curitĂ© Ă  l'Ecole Â». Les Ă©vĂ©nements violents qui ont Ă©maillĂ© l’actualitĂ© de ces dernières semaines ont braquĂ© le projecteur sur des phĂ©nomènes qui, depuis longtemps, n’épargnent plus l’Ecole. Ils montrent que ce dĂ©bat est aujourd’hui indispensable
 
Pour le SE-UNSA, cette question doit dĂ©passer le seul cadre de l’Ecole. C’est un sujet qui touche la sociĂ©tĂ©. Tous les autres acteurs devront y ĂŞtre convoquĂ©s : politique de la ville, services sociaux, justice, associations… C’est d’un dĂ©bat sĂ©rieux et posĂ© dont nous avons besoin. Il s’agira de proposer des solutions appropriĂ©es permettant d’assurer la sĂ©curitĂ© des personnes et des biens. Le service public d’éducation doit pouvoir assurer ses missions en toute sĂ©rĂ©nitĂ©.
 
Le SE-UNSA rappelle qu’avec les suppressions massives d’emplois, les établissements, et notamment les plus sensibles, ont perdu des adultes – en particulier dans les équipes de vie scolaire - qui jouaient un rôle majeur dans la prévention quotidienne des actes de violence. Cette question des moyens ne pourra pas être évacuée.
 
Lors des Etats GĂ©nĂ©raux, nous rĂ©affirmerons le droit absolu des personnels et des Ă©lèves Ă  pouvoir travailler en toute tranquillitĂ©. Pour cela, nous exigerons aussi que des dispositifs de formation et d’accompagnement soient mis en place. Le SE-UNSA y rappellera que l’Education Ă  la « non violence Â» doit ĂŞtre menĂ©e de façon conjointe avec tous les acteurs d’un Ă©tablissement et ceux qui interviennent sur le territoire oĂą il se situe. La prĂ©vention et l’éducation doivent prĂ©cĂ©der toute sanction. La libertĂ© d’être et de se sentir en sĂ©curitĂ© ne doit pas faire disparaĂ®tre la libertĂ© tout court.
 
Le SE-UNSA sera enfin vigilant pour que ces Etats GĂ©nĂ©raux dĂ©bouchent effectivement sur des propositions concrètes et crĂ©dibles. Il plus que temps de sortir des dĂ©clarations Ă  l’emporte-pièce aussi spectaculaires qu’inefficaces qui exaspèrent les enseignants comme les Ă©lèves et leurs familles.
 
 
 
 
ALC