SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Hortefeux : halte au feu
Article publié le jeudi 5 novembre 2009.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
  
La France serait-elle à ce point menacée par une horde de préadolescents qu’il faille ressortir de sa naphtaline la notion de couvre feu ? Un terme utilisé en temps de guerre ou de grave menace pour la sécurité de l’Etat.
 
Personne n’est dupe. A la veille d’élections régionales, on exhume l’arsenal sécuritaire dont l’objectif n’est évidemment pas d’avoir quelque efficacité, mais de marquer les esprits en donnant le sentiment d’agir. C’est la même ficelle qui avait été en utilisée en interdisant les rassemblements de jeunes dans les halls d’immeubles.
 
Une fois encore, l’enfance est stigmatisée, pointée du doigt. Au-delà, du coup médiatique, cette annonce est significative du regard que le gouvernement persiste à porter sur elle, ne la considérant pas comme porteuse de l’avenir du pays mais, au contraire, comme une menace.
 
L’augmentation de la délinquance chez les préadolescents est un phénomène réel et préoccupant. Pour le SE-UNSA, cette question est un sujet sérieux qui concerne la société dans son ensemble. Les réponses à apporter sont complexes Les coups de mentons martiaux et les déclarations à l’emporte pièce ne sont que démagogie. Ce sont les dispositifs de prévention, d’aide, d’accompagnement de ces jeunes, mais aussi de leurs familles, qui sont indispensables. Les choix budgétaires ne vont malheureusement pas dans ce sens. 
 
 
 
 
ALC