SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - 63@se-unsa.org

 
CHSCTD du 10/12 : des conditions de tenue dĂ©plorables
Article publié le jeudi 10 décembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Un CHSCTD interrompu suite à des problèmes de visio

Un important CHSCTD avait lieu ce jeudi 10 décembre.
Problème de son, de prise de parole puis une déconnexion de 20 minutes ont eu raison de l'instance.
La moitiĂ© de l'ordre du jour seulement a pu ĂŞtre traitĂ©.
Les nombreuses fiches SST seront traitées lors du report, probablement la première semaine de janvier. En effet, nous espérons qu'à cette date, l'instance pourra se tenir en présentiel. Les sujets sont d'importance et nécessitent que la qualité des échanges soit présente, ce qu'un format visio rend complexe.
L'UNSA demande cependant qu'on n'attende pas le traitement des fiches pour s'occuper activement des Ă©coles qui en ont besoin : problèmes de locaux, d'Ă©lèves perturbateurs, d'agressions de parents, de manque de personnel…. autant de thĂ©matiques portĂ©es par plusieurs Ă©coles, qui empĂŞchent un travail serein et nĂ©cessitent des rĂ©ponses au plus tĂ´t.

Visite au collège Gérard Philipe et demande de classement REP+

Le compte rendu de la visite du collège par les membres du CHSCT a été approuvé..

Cette visite a rendu ses prĂ©conisations pour amĂ©liorer le travail des personnels par l'octroi de moyens matĂ©riels, humains et financiers. L'inspection a pris l'engagement de soutenir le classement en Ă©ducation prioritaire, important pour le collège mais aussi pour les Ă©coles qui dĂ©pendent de ce secteur.

L'UNSA a approuvĂ© le compte rendu de visite et les prĂ©conisations qui vont toutes dans le sens d'une amĂ©lioration des conditions de travail des personnels.

RĂ©partition des votes.
UNSA : 4 POUR
FSU : 2 abstentions
FO : 1 abstention

Retour sur l’hommage rendu à Samuel Paty

L’hommage Ă  notre collègue Samuel Paty, odieusement abattu le 16 octobre, a eu lieu le 2 novembre. Cet hommage a Ă©tĂ© rĂ©duit Ă  son strict minimum du fait de la mise en place du nouveau protocole sanitaire. Pour le SE-UNSA, c’était un hommage ratĂ©. Une actualitĂ© chassant l’autre, on a l’impression dĂ©sormais que tout le monde a oubliĂ© le  l'attentat de Conflans Sainte Honorine. Et pourtant, pour nous, cet assassinat terroriste doit au contraire nous amener Ă  rĂ©flĂ©chir au problème plus profond qu’il soulève, et Ă  apporter des rĂ©ponses pour que ce genre de drame ne se reproduise jamais. En effet, plusieurs enseignants confient avoir de la peine Ă  faire vivre les valeurs de laĂŻcitĂ© dans leur Ă©cole ou leur Ă©tablissement. Beaucoup encore confessent « se censurer » et ne plus aborder certains Ă©lĂ©ments du programme. Pire encore, cette sensation du « pas de vague » portĂ© par une administration que les enseignants ne jugent pas assez protectrice. Il est urgent d'agir.

Direction d’école et Prime covid

La crise du COVID continue à mettre les directeurs et directrices d’école en première ligne : gestion d’un énième protocole, attaque de parents anti-masques, lourdeurs administratives inutiles, fatigue des équipes… La coupe est pleine pour nos directeurs d’école. Le SE-UNSA dénonce le fait que certains directeurs, plus en poste à cette rentrée, soient exclus du versement de la prime COVID. Ce sont des économies de bout de chandelle sur le dos de collègues qui ont été présents au moment où il fallait. Pour nous, le signal est dévastateur.
L'administration a confirmé que la prime serait versée en décembre.

Décharge: Le SE-UNSA a demandé un point sur les décharges de direction de moins de 4 classes.
Nous avons rappelĂ© que ces jours devaient ĂŞtre honorĂ©s pour tous les directeurs et qu’un message du ministère avait Ă©tĂ© envoyĂ© en ce sens. Si notre demande de permettre Ă  des collègues Ă  80% d’effectuer ces dĂ©charges de direction a pu apporter un peu d’air dans le dĂ©partement, c’est encore insuffisant pour couvrir l’ensemble des besoins et il faudra ĂŞtre vigilant lors de la prochaine carte scolaire pour que des emplois spĂ©cifiques puissent ĂŞtre dĂ©ployĂ©s sur ces missions. En moyenne 30% des jours de dĂ©charge ont Ă©tĂ© honorĂ©. (39% pour les Ă©coles Ă  1 classe, 31% pour les Ă©coles Ă  2 classes et 32% pour les Ă©coles Ă  3 classes). Continuez Ă  rĂ©clamer les jours qui vous sont dus !

Services civiques
 A ce jour, dans le dĂ©partement, 170 services civiques ont Ă©tĂ© recrutĂ©s. Cela reste insuffisant et ne permet pas de rĂ©pondre aux demandes de toutes les Ă©coles. Le SE-UNSA a rappelĂ© sa demande d’une vĂ©ritable aide administrative pĂ©renne pour les directeurs d’école.

Vos représentants UNSA en CHSCTD :

Pierre VALLEJO

Florence BOYER

JĂ©rĂ´me FABRE

Amandine DUVIVIER
 

 
 
 
 
ALC