SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Compte rendu du CTSD du 9 avril : une carte scolaire injuste
Article publié le vendredi 10 avril 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

LE SE UNSA S'OPPOSE A CETTE CARTE SCOLAIRE.
L'IA FERME DANS 13 ECOLES AU DESSUS DE LA MOYENNE DEPARTEMENTALE.
DES ECOLES A 27 ELEVES PAR CLASSE N'OUVRENT PAS !

RAPPEL DES MESURES PAR ICI


Le CTSD devant examiner les mesures d'ouvertures et de fermetures de classe se tenait aujourd'hui Ă  16h.
Toutes les organisations syndicales représentatives étaient présentes. Le vote unanime contre des syndicats implique une reconvocation du CTSD le 14 avril.
SI vous êtes victimes de fermetures ou que vous n'avez pas eu l'ouverture espérée, contactez-nous

Suite aux annonces du ministre Blanquer, le CTSD avait Ă©tĂ© dĂ©calĂ© dans l'attente d'une dotation supplĂ©mentaire exceptionnelle et pour laisser le temps aux DASEN d'adapter ses mesures en fonction des consignes du ministre, Ă  savoir :
- aucune fermeture dans les communes de moins de 5000 habitants sans accord du maire
- une amélioration du taux d'encadrement dans toutes les communes.

C'est avec une dotation de 43 postes que s'est dĂ©roulĂ©e cette carte scolaire et pourtant celle ci est injuste.
43 postes pour respecter les demandes du ministre, mais aussi créer des postes de remplaçants indispensables, dédoubler les GS en REP, mettre toutes les classes de GS CP et CE1 à 24, créer des dispositifs ULIS et ouvrir dans toutes les écoles avec des effectifs très chargés. Une équation compliquée.


Depuis le dĂ©part, malgrĂ© une dotation exceptionnellement bonne, le SE UNSA s'Ă©tait montrĂ©e inquiet. Inquiet pour les communes de plus de 5000 habitants, qui sont celles aux effectifs les plus chargĂ©s. Inquiets pour les postes invisibles : RASED, PDMQDC, … pourtant indispensables Ă  nos Ă©lèves les plus fragiles. 

Le résultat est sans appel :
- fermeture de tous les dispositifs "plus de maitres que de classes"
- fermeture de 5 postes de RASED
- fermeture de plusieurs classes (13) dont la moyenne après fermeture se retrouve bien plus haute que le taux d'encadrement moyen dans le département.
- Seulement 3 dédoublements de GS en REP au lieu des 8 nécessaires
- des moyennes par classe rĂ©haussĂ©es dans les Ă©coles  Ă©lĂ©mentaires REP

A la lumière de ces mesures, on constate bien qu'une fois encore, la plupart de ces mesures vont impacter nos élèves les plus fragiles.

En laissant tout pouvoir aux maires, le ministre a limitĂ© l'examen de la carte scolaire Ă  seulement 25% des Ă©coles. Cela a conduit le DASEN Ă  prononcer des mesures de fermetures injustes, dans des Ă©coles dĂ©jĂ  plus chargĂ©es que la moyenne.
Le ministre aurait du assumer en terme de postes plutôt que d'opposer ville et campagne. Aujourd'hui, encore plus d'élèves se retrouveront dans des écoles à plus de 25 de moyenne.


L’UNSA Education n'a qu'une ligne : faire en sorte que tous les élèves du Puy-de-Dôme soient traités avec la même équité en tout point du département. C’est cela pour nous le service public. Force est de constater qu'une fois encore, nous sommes bien loin du compte.

Seul point positif Ă  cette carte scolaire : la crĂ©ation de 40 postes de remplaçants qui permettront de redonner un peu d'air Ă  l'ensemble des Ă©coles Ă  la rentrĂ©e prochaine. Cette mesure Ă©tait indispensable car depuis le dĂ©but de l'annĂ©e, près de 60 classes par jour n'Ă©taient pas remplacĂ©es, mettant en tension les Ă©quipes amenĂ©es Ă  se rĂ©partir les Ă©lèves dans des classes dĂ©jĂ  chargĂ©es.

Deux dispositifs ULIS sont également créés dans le département, sur Ambert et le secteur Pont-du-Château/Lempdes/Billom, ce qui permettra de répondre mieux aux notifications dans ces territoires. Cela reste pour nous insuffisant.

 
 
 
 
ALC