SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
CTSD de rentrĂ©e : liste des mesures proposĂ©es
Article publié le jeudi 5 septembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Vous trouverez en pièce jointe la liste des ouvertures actĂ©es lors du CTSD de rentrĂ©e. 

16 Ouvertures  2  fermetures   2 postes RASED dĂ©bloquĂ©s

Le SE UNSA a défendu les écoles les plus chargées du département dans cette phase d’ajustement située après la rentrée. Les écoles ont commencé à accueillir des élèves, parfois dans des conditions difficiles avec des classes très chargées. C’est dire l’urgence de procéder à des ouvertures sans tarder.

La dotation restante de l’inspecteur était de 1,5 poste.

L’UNSA a demandé que l’on aille au-delà de cette dotation pour obtenir le plus d’ouvertures possible, et n’a pas cherché à bloquer celles-ci ni à les retarder. Cela a été également la position de la FSU.

L’IA a donc procédé à 16 ouvertures en prenant sur les RASED non pourvus comme l’an dernier. Le SE UNSA avec le SNUIPP ont demandés toutefois que des postes RASED puissent quand même être débloqués ( courrier commun) contrairement à ce qui se passait les années passées.

Ce sera le cas pour 2 maitres E sur St Georges de Mons et Issoire. C'est un signal, mais le combat reste entier sur cette question. Les RASED ne peuvent pas servir de variable d'ajustement.

Les remplaçants seront également amputés. Nous avons demandé que l’on flèche une dotation spécifique pour réabonder les remplaçants sur les 3 prochaines années. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons assurer les décharges de direction, les formations, les maladies... La situation de l'année dernière ne peut pas perdurer.

A noter : la mise en place d’un dispositif lié à l’accueil des TPS/PS en milieu rural à JOB. Dans les secteurs où la démographie est en forte baisse, il est sans doute important de travailler sur l’accueil des familles et de leurs jeunes enfants. Nous demanderons des bilans réguliers de ce genre de dispositif ( Puy Guillaume, Ambert, Job…) pour voir si cela peut être étendu.

Nous avons demandé un groupe de travail pour définir la comptabilisation des ULIS, des TPS, ainsi que pour remettre les effectifs par classe au cœur de la réflexion.

A noter que le département perd 189 élèves de plus que la baisse déjà annoncée par le ministère, ce qui nous inquiète énormément pour la prochaine dotation.

L’inspecteur a choisi de procéder à 2 fermetures où les effectifs se sont effondrés dans l’été.

- Les Ancizes 4 classes ; 62 Ă©lèves ; 17,50 Ă©lèves par classe avant fermeture  20,67 après fermeture.

- CP dĂ©doublĂ© Ă  Romain Rolland : 3 CP Ă  8 transformĂ©s en 2 CP Ă  12.

Si jamais les effectifs devaient remonter, contactez le SE UNSA pour que nous vous défendions.

DĂ©sormais, il est primordial de peser Ă  tous niveaux pour que la dotation ministerielle de janvier soit Ă  la hauteur.

Si, par les effets conjugués de la baisse démographique et d'une dotation positive, le taux d'encadrement moyen du département baisse, les écarts entre les écoles, entre les secteurs ne cessent eux de grandir.

La carte scolaire a perdu sa lisibilité et les enseignants ne la comprennent plus. Pire encore, ils finissent dans certains cas par crier à l'injustice.

Les écoles à plus de 28, 29 ou 30 élèves par classe doivent pouvoir revenir à des chiffres proches de la moyenne départementale, à savoir 22 élèves par classe.

Passée cette carte scolaire, nous nous projetterons immédiatement sur la suivante. Une suivante que nous redoutons, tant les annonces du ministre sont incohérentes.

Notre département sera en baisse démographique, c’est un fait, mais de façon très hétérogène, avec des zones qui restent très attractives, et d'autres en perdition.

Les grandes sections en REP+  devront ĂŞtre dĂ©doublĂ©s.

Le département devra amorcer les GS, CP et CE1 a 24 élèves maximum par classe.

La montée en charge des dispositifs ASH continuera.

Pour rĂ©pondre Ă  cela, sur quelle dotation pourra-t'on compter ?

Celle-ci permettra-t-elle tout simplement de répondre aux demandes d’ouvertures hors des priorités déjà cités ainsi que de ré abonder la brigade de remplacement?

L’UNSA Education prendra sa part dans le combat pour obtenir les moyens nécessaires au département du Puy de Dôme.


 
 
 
 
ALC