SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
CrĂ©ation des Ă©cole des savoirs fondamentaux : aucune confiance dans ce projet !
Article publié le dimanche 10 mars 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Loi Blanquer : Aucune confiance dans la création de l’école des savoirs fondamentaux.

Comment dynamiter la structure de l’école sans discussions, ni débats ?

Il suffit de faire voter, en 15 minutes, dans une Assemblée Nationale vide (une quarantaine de députés), un amendement qui fait dépendre l’école primaire du collège !

Cette structure, nommée "école des savoirs fondamentaux", fera du directeur un subalterne du chef d’établissement sans aucun changement de statut par rapport à l’existant, ni moyens supplémentaires.

Cette nouvelle structure permettra surtout, au ministère, de récupérer des locaux et des postes. Elle porte, également en elle, la disparition de la culture pédagogique du premier degré.

Alors que le SE UNSA cherche à rendre le 1er degré indépendant de toute pression extérieure, le projet Blanquer va à l'encontre de tout ce à quoi nous croyons en instituant, de nouveau, le pilotage du primaire par le second degré.

Dans un premier temps, la création de ce type d'établissements sera limitée. En effet, il faut que les mairies et le rectorat décident conjointement ces créations.

Cependant, le fait que la règlementation le permette sera un encouragement aux expérimentations hasardeuses. Expérimentations qui pourront être généralisées sans bilan sérieux.

La généralisation mal contrôlée de ce type de structure pourrait être sans limites !

Comble de l’ironie, alors que loi Blanquer se nomme loi « Confiance », les conseils d’écoles n'auront pas à être consultés sur les transferts d’écoles au collège.

Pour le SE-UNSA, l'opposition Ă  ce texte est fondamentale.


Retrouvez ICI la démarche de l'UNSA Education pour demander aux députés de ne pas voter ce texte.

 
 
 
 
ALC