SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
AESH : compte rendu de l’audience du 6 fĂ©vrier
Article publié le vendredi 8 février 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite au rassemblement devant le rectorat, le 6 fĂ©vrier, l'intersyndicale AESH a Ă©tĂ© reçu par  :
 - M. QUERRE, Directeur de Cabinet de Monsieur le Recteur,
 - Mme CLEMENT, SG adjointe, Directrice de la Performance et de la Modernisation de l’Action Publique,
 - Mme VOISSE, SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale de la DSDEN du Puy-de-DĂ´me.

Au cours de cette audience le SE-UNSA reprĂ©sentĂ© par Florence Boyer, a  portĂ© toutes les revendications Ă  l'origine de la mobilisation:
 
- une revalorisation immédiate des salaires,
 - le versement de l’indemnitĂ© REP/REP+ pour les AESH exerçant en Ă©ducation prioritaire,
 - la crĂ©ation d’un vĂ©ritable statut pour les AESH ; des emplois stables, pĂ©rennes et reconnus,
 - la crĂ©ation du nombre d’emplois nĂ©cessaires pour couvrir tous les besoins,
 - le droit de pouvoir travailler Ă  temps complet,
 - une formation professionnelle de qualitĂ© sur le temps de travail.

Mais aussi, le SE-UNSA a, une nouvelle fois, dĂ©noncĂ© :
- la lenteur du versement des frais de déplacements,
- la différence de traitement faite en fonction des contrats et notamment la différence entre les AESHco et les AESHi/mut,
- le non renouvellement de certains contrats, sans respect du décret qui demande, à l'employeur, de proposer une formation aux AESH afin de palier aux éventuels manques,
- le manque de formation adéquat proposé aux AESH.

Enfin le SE-UNSA a aussi fait part de ses interrogations quant Ă  l'exploitation des PIAL et ses craintes d'une gestion quantitative des AESH au dĂ©triment d'une vĂ©ritable gestion qualitative tenant compte de vos envies et de vos compĂ©tences.

Bref, même si l'administration a bien pris note de toutes ces revendications, le SE-UNSA fait encore une fois l'amer constat que les annonces ministérielles, restent des communiqués de presse et que localement les administrateurs n'ont aucune réponse à nous donner !
Un affichage médiatique donc sans communication ni concret sur le terrain !

Le SE-UNSA remercie toutes les AESH qui avaient fait le déplacement pour afficher leur mécontentement.
Le SE-UNSA est et sera toujours aux côtés des AESH.

 

 

 
 
 
 
ALC