SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Compte rendu du GT carte scolaire
Article publié le mercredi 23 janvier 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Hier se tenait le groupe de travail sur la carte scolaire. L’administration a balayé un nombre important de situations ciblées comme « inquiétantes ».

Les mesures seront connues lors du CTSD du 28 janvier. Toutes les situations Ă©voquĂ©es hier ne donneront pas lieu Ă  des mesures.  Le CTA a lieu aujourd’hui. Il actera la rĂ©partition dĂ©partementale des moyens. Selon la prĂ©vision, le dĂ©partement devrait rĂ©cupĂ©rer 9 postes au profit des autres dĂ©partements.

Nous ne pouvons que dĂ©plorer que la dotation positive du 63 dĂ©coule d’une suppression d’emplois dans les autres dĂ©partements. D'autant que la mesure de 9 postes ne comblera pas le besoin de postes supplĂ©mentaires pour les dĂ©doublements en REP estimĂ©s Ă  10 postes au minimum.

Le dĂ©partement du Puy de DĂ´me, qui est celui qui perd le moins d'Ă©lèves et qui accueille le plus d'Ă©coles en difficultĂ©s sociales bĂ©nĂ©ficie, proportionnellement de la moins bonne dotation et du taux d'encadrement le plus dĂ©favorable. D'autant que les moyens risquent d'ĂŞtre concentrĂ©s sur quelques secteurs ( REP et rural isolĂ©) ce qui obligera les autres Ă©coles Ă  redĂ©ployer les moyens.
Autant dire que le +9 postes est un paravent qui ne peut pas nous satisfaire.

 Lors du groupe de travail, le SE-UNSA a dĂ©fendu l’ensemble des situations qui lui avaient Ă©tĂ© confiĂ©es. Pour nous, ce groupe de travail est intĂ©ressant, car il nous permet d’apporter des Ă©lĂ©ments pour dĂ©fendre les Ă©coles en amont des dĂ©cisions. Nous avons donc Ă©tĂ© force de proposition. Nous considĂ©rons ce groupe de travail comme un rĂ©el moment d’échange et de travail.

Nous réinterviendrons lors du CTSD pour défendre les situations.
 
Nous avons Ă©galement pu faire remonter des demandes d’ouvertures de classes qui nous semblent impĂ©ratives dès cette phase. 

Le DASEN a indiqué que la dotation serait insuffisante pour permettre la création de postes de remplaçants ou de RASED.

Il a indiqué également la volonté de créer un poste de soutien linguistique supplémentaire, ainsi qu’un poste d’ULIS (qui pourrait être implanté plutôt au nord de Clermont Ferrand) et d’un poste ULIS polyhandicap. Comme annoncé à la presse quelques jours plus tôt, le DASEN a rappelé a annoncé qu’aucune mesure n’aboutirait à la fermeture d’une école. Il a rappelé qu’il réfléchissait à la possibilité de rétablir une phase d’ajustement en juin. Pour nous, cette mesure serait positive et permettrait, pour certaines écoles, de prendre en compte des inscriptions qui pourraient arriver en fin d’année scolaire, notamment sur la question des inscriptions en maternelle, où il est parfois très difficile de faire des prévisions. Par ailleurs, pour certaines écoles, la photographie du mois de juin est beaucoup plus fiable que celle de décembre ou même septembre (turnover, arrivée d’enfants du voyage en cours d’année, d’élèves allophones, …)

Dans un contexte de dotation contrainte, le SE-UNSA sera vigilant et dĂ©fendra les Ă©coles dans un souci de transparence et d’équitĂ© territoriale. 

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez avoir des informations sur les débats ayant eu lieu lors du groupe de travail.

 
 
 
 
ALC