SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
CHSCT du Puy-de-DĂ´me : 30 novembre 2017
Article publié le vendredi 1er décembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 

 

Gestion d’élèves très perturbateurs
Les bâtiments scolaires.
Allègements de service

 

 

Gestion d’élèves très perturbateurs

 

 
 De façon très rĂ©gulière, nos collègues nous font remonter des situations toujours plus problĂ©matiques impliquant des Ă©lèves très perturbateurs. Ces Ă©lèves, de tous les âges, bouleversent le quotidien d’une Ă©cole et placent les Ă©quipes en tension. Parfois, ces prises en charge « dĂ©licates Â» s’accompagnent de relations tendues voire conflictuelles avec les familles et Ă  l’arrivĂ©e, c’est dans des conditions explosives que sont amenĂ©s Ă  Ă©voluer les collègues.
 
Notre délégation porte devant le CHSCT les dossiers individuels de collègues en souffrance mais il faut désormais trouver des solutions collectives.
 
 Cette problĂ©matique ne doit toutefois pas ĂŞtre rĂ©duite Ă  la seule « inclusion scolaire Â», comme certaines organisations syndicales voudraient le faire croire. Certains enfants sont en situation de handicap, d’autres non. Il ne s’agit pas de faire systĂ©matiquement l’amalgame.
Les obligations de l’administration ne sont pas les mêmes, le cadre juridique non plus et donc les solutions doivent être adaptées à chaque situation.
Les organisations syndicales UNSA, FSU et SUD veulent que soient établies des règles claires de prise en charge sur la base d’un protocole engageant l'administration.
 
Ce texte doit rappeler ce que doivent faire les enseignants en amont (équipe éducative, visite du médecin scolaire, rencontre avec les parents…) mais aussi rappeler, en cas de blocage, les obligations de l'instutionn et les aides qu'elle devra mettre à disposition des écoles.
 
Si actuellement les Ă©quipes  jouent le jeu de la patience et du professionnalisme, il faut aussi que les autres parties respectent leurs engagements. Les enseignants ne doivent plus se retrouver devant un mur oĂą tout le monde se renvoie la balle.
En cas de problèmes insolubles au sein de l’école, les rĂ©ponses institutionnelles doivent ĂŞtre clairement Ă©noncĂ©es et appliquĂ©es : scolarisation Ă  temps partiels, aide humaine, accĂ©lĂ©ration de la procĂ©dure MDPH, changement d’école, information prĂ©occupante au procureur, intervention exterieure...
 
Dès maintenant, l’UNSA, la FSU et SUD ont obtenu que soient mis en rédaction ces règles et engagements. Cela se fera dans un groupe de travail validé au prochain CHSCT.
 
Comme le fait régulièrement le SE-UNSA, nous vous impliquerons dans la rédaction de ce protocole. Vous pourrez nous faire remonter vos propositions et vos expériences de réussite ou d’échec.
 
 
Les bâtiments scolaires.
 
Après plusieurs visites et remontĂ©es du terrain, les membres UNSA-Ă©ducation au CHSCT 63 ont dĂ©cidĂ© de poser la problĂ©matique des locaux « adultes Â» dans les Ă©coles de notre dĂ©partement.
Nous avons pris vos avis sur les conditions matérielles que vous rencontrez au quotidien et principalement sur les espaces destinés aux personnels (sanitaires, salle de réunion, salle de restauration...).
En effet, à l'instar des salles de classe, les locaux "adultes", qui sont pourtant indispensables à nos missions de concertation, d'équipes éducatives, de préparation … doivent être valorisés et réfléchis. Il convient de ne pas les négliger.
Or, on constate que les aménagements à destination des personnels passent régulièrement au second plan et sont même parfois totalement occultés par les collectivités.
Il ne s’agit pas ici de mettre en accusation stérile les municipalités (bien souvent ce sont des contraintes matérielles qui s’imposent à elles ou/et parfois une méconnaissance sur les besoins professionnels des personnels de l’Education Nationale), il s’agit en revanche d’aider les équipes dans les écoles grâce à un document de recommandations établis après concertation dans le champ du CHSCT.
Ce document pourrait servir  de texte d’appui dans les Ă©coles afin d’amĂ©liorer les conditions d’exercice.
 Nous avons redemandĂ© la rĂ©union rapide de ce groupe de travail sur ce point.
 

Allègements de service
 
A ce jour, 10 allègements ont été accordés mais 13 ont été refusés.
Nous rĂ©clamons des moyens supplĂ©mentaires pour faire face aux demandes. En cas de refus et pour permettre aux collegues notamment en RQTH de pouvoir exercer leur mĂ©tier nous demandons Ă  la hierarchie de les placer dans des conditions de travail acceptables. Certains sont contraints de se mettre Ă   temps partiels.Il n'est donc pas tolĂ©rable de les envoyer faire du remplacements très loin lors de la pĂ©riode Ă  temps plein.
 
Pour connaitre vos droits et vous accompagner dans vos démarches de postes adaptés, allegement de service ou aménagement de postes, contacter le SE-UNSA.

 

 
 
 
 
ALC