SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Carte scolaire : la dotation acadĂ©mique est connue
Article publié le jeudi 10 décembre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

10 jours avant la tenue du CTM, le ministère a dĂ©voilĂ© sur son site internet le dĂ©tail des dotations acadĂ©miques pour la rentrĂ©e prochaine.

Sur la forme, nous dénonçons cette communication qui balaie d'un revers de main les instances officielles. La proximité des échéances électorales explique sans doute cela, d’autant que les dotations annoncées montrent une carte scolaire très politique avec des soldes positifs dans l’immense majorité des académies. Nous interviendrons en CTA pour affirmer notre désaccord sur ce fait et sur notre attachement au dialogue social.

Au niveau de l'Auvergne:

D'après les chiffres ministeriels, la région perdrait 546 élèves mais garderait une dotation de 15 postes supplémentaires.

 

Notre département a trop connu d'années où, malgré des hausses d'élèves, nous devions rendre des postes. C'est pourquoi nous pensons qu'une dotation positive est un strict minimum. En effet, s'il est honnête de souligner la difference de traitement faite à l'école publique et la priorité donné au primaire, il n'en demeure pas moins qu'il sera très diffiicile de répondre à toutes les ambitions affichées.

Par ailleurs, il convient de savoir comment seront affectés les postes entre les départements car la situation démographique est bien différente au sein de l'académie. En effet, dans le Puy de Dôme, la population scolaire augmente; les autres départements, eux, sont en baisse.

Le SE-UNSA 63 demandera que le Puy de Dôme ne soit pas lésé par les conventions passées dans le Cantal, la Haute Loire et l'Allier et que l'utilisation des moyens permette une réelle amélioration des conditions de travail des collègues dans notre département.

Le SE-UNSA 63 considère que les enjeux sont  dĂ©terminants pour l'avenir de notre tĂ©rritoire.

Il faut des postes pour accompagner la hausse démographique, désengorger les maternelles, aider les publics en difficultés (et pas seulement dans les écoles officiellement classées en éducation prioritaire), maintenir un maillage territorial de proximité... La déclinaison départementale qui sera faite de cette dotation doit permettre d'abonder dans ce sens.

Les 15 postes, même s'ils vont dans le bon sens, ne seront pas suffisants pour répondre à tous les besoins.

Ces enjeux demandent des moyens. Le SE-UNSA défendra avec acharnement la dotation du Puy de Dôme et vous demande de faire remonter vos besoins au syndicat.Ensemble, soyons exigeants pour nos élèves et nos conditions de travail.

Pensez Ă  nous faire remonter vos effectifs par mail ou Ă  remplir notre formulaire en ligne.

 
 
 
 
ALC