SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
SpĂ©cial jeunes enseignants : ma rĂ©union de rentrĂ©e, une formalitĂ©
Article publié le lundi 10 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Quand et comment prĂ©voir cette rĂ©union ?

  • Choisir un moment oĂą les parents pourront facilement se libĂ©rer, sinon ils ne viendront pas ou arriveront en Ă©tat de stress.
  • PrĂ©venir assez Ă  l’avance pour leur permettre de s’organiser avec un rappel quelques jours avant.
  • Leur donner envie de venir avec un aperçu de ce qui sera abordĂ©.

Quelques idĂ©es pour s’assurer la participation d’un maximum dans un confort idĂ©al :

  • L’invitation et/des affiches peuvent ĂŞtre prĂ©parĂ©es avec la contribution des Ă©lèves.
  • Recueillir les questions et prĂ©occupations des parents par Ă©crit avant la rĂ©union peut aider Ă  ne rien oublier et permettre aux timides d’exprimer leurs attentes.

Quel est le lieu idĂ©al pour cette rĂ©union ?

  • Dans la salle de classe afin d’avoir la possibilitĂ© de joindre les gestes Ă  la parole.
  • Pour plus d’originalitĂ©, la rĂ©union peut s’effectuer dehors si la mĂ©tĂ©o le permet. Attention, toutefois, Ă  avoir sous la main tout le matĂ©riel nĂ©cessaire pour appuyer son discours (livres et cahiers des Ă©lèves…).
  • Pour allier l’originalitĂ© et l’efficacitĂ©, il peut ĂŞtre intĂ©ressant de prĂ©voir une visite de l’école Ă  la fin de la rĂ©union pour les parents qui le souhaitent (gymnase, cantine…).
  • Pour rendre votre classe plus agrĂ©able, vous pouvez afficher les premiers travaux des Ă©lèves rĂ©alisĂ©s depuis la rentrĂ©e.

Une fausse bonne idĂ©e ? 

Il est frĂ©quent de proposer aux parents de s’asseoir Ă  la place de leur enfant… (une idĂ©e sympa sur le blog de Charivari si vous retenez cette option) cela paraĂ®t sympathique mais peut aussi ĂŞtre vĂ©cu douloureusement (position infantilisante, confrontation Ă  la case en dĂ©sordre de leur enfant…).

Même si la place manque, réorganiser la classe ou simplement mettre les chaises autrement qu’une derrière chaque table peut être une bonne idée.

Quel positionnement adopter dans votre discours ?

  • L’enseignant doit se positionner en tant que professionnel (mĂŞme s’il est dĂ©butant). En cas de rĂ©flexion dĂ©sagrĂ©able sur votre statut de stagiaire ou dĂ©butant (Ce n’est pas nĂ©cessaire d’en informer les parents d’élèves s’ils ne le savent pas), vous pouvez rappeler que vous ĂŞtes en responsabilitĂ© de votre classe car le ministère de l’Education Nationale vous en a jugĂ© apte.
  • Il est bon d’expliquer vos choix pĂ©dagogiques et votre façon de gĂ©rer la classe. En revanche, vous ne devez pas donner l’impression de vous justifier. N’hĂ©sitez pas Ă  afficher vos certitudes pour rassurer les parents d’élèves. Il faut trouver la bonne distance : ĂŞtre professionnel mais pas trop “lointain” des parents.
  • Un piège Ă  Ă©viter quand on est dĂ©butant : attirer l’attention des parents sur des points concernant la vie familiale (sommeil…) est possible mais avec doigtĂ© et surtout sans “faire la leçon” aux parents : ils savent ce qu’ils ont Ă  faire et on leur fait confiance comme on leur demande de nous faire confiance.
  • PrĂ©senter cette rĂ©union comme le point de dĂ©part d’un partenariat Ă©cole/famille serein.

Quel contenu ?

  • Les 2 articles suivants nous paraissent très complets sur ce sujet : Les blogs d’Ostiane et de Romy.
  • Pensez Ă  ĂŞtre positif et rassurant “l’annĂ©e va bien se passer”.
  • Exprimez clairement vos attentes vis Ă  vis des parents concernant l’accompagnement de leur enfant dans son travail scolaire. Donner un temps indicatif de travail Ă  la maison Ă©vitera bien des querelles Ă  la maison entre les parents et leurs enfants.
  • Laissez aux parents le temps d’exprimer leurs Ă©ventuelles inquiĂ©tudes et de poser des questions : tout ce qui ne sera pas Ă©clairci peut ĂŞtre source d’incomprĂ©hensions et de malentendus ultĂ©rieurs.
  • PrĂ©sentez les dispositifs d’aide en prĂ©cisant leur importance et leur aspect non-discriminant.
  • Parlez des adaptations pour les Ă©lèves dys ou en situation de handicaps, avec documents et infos ciblĂ©es Ă©ventuelles, en prĂ©cisant que cela peut aussi aider d’autres Ă©lèves. Bien Ă©videmment, n’abordez pas le cas d’un enfant prĂ©cis devant l’ensemble des parents.
  • DĂ©crivez une journĂ©e type.
  • Expliquez votre dĂ©marche pĂ©dagogique, la place que vous accordez Ă  l’erreur… comme le fait cette infographie de @Pinpi64.

Quelles idĂ©es supplĂ©mentaires :

  • Faites Ă©marger les parents d’élèves prĂ©sents. Ainsi, en cas de problèmes avec des parents au fil de l’annĂ©e, vous saurez s’ils Ă©taient prĂ©sents et vous pourrez adapter votre discours en fonction de cela.
  • Invitez les parents dĂ©lĂ©guĂ©s Ă  se prĂ©senter aux autres parents.
  • PrĂ©parez avec les Ă©lèves un petit spectacle de dĂ©but d’annĂ©e.
  • PrĂ©sentation faite par les enfants de la classe : photos lĂ©gendĂ©es, film (les Ă©lèves de l’an dernier, les premiers jours de leurs enfants en classe, les Ă©lèves au travail)…
  • PrĂ©voyez un moment convivial avec cafĂ©, boissons, gâteaux… qui favorisera les Ă©changes entre parents et avec vous de façon moins formelle.

Quels sont les supports utilisables pour prĂ©senter son discours ?

Ă€ ne pas oublier

  • Si vous ĂŞtes deux enseignants Ă  animer la rĂ©union, ne vous contredisez jamais devant les parents.
  • Tout ce que vous direz vous engage ! Ne faites pas de promesses sans lendemain.
  • Donnez un moyen de vous contacter qui vous convient en cas de besoin : mail, tĂ©lĂ©phone, mot dans le cahier… et indiquez les moments oĂą vous pouvez recevoir les parents en rendez-vous.
  • Invitez les parents Ă  signaler tout malaise et tout problème avant qu’il s’enkyste.
  • PrĂ©voyez un Ă©crit avec les informations essentielles que vous pouvez faire aussi parvenir aux parents absents.
  • Donnez les numĂ©ros utiles que les parents n’osent pas forcĂ©ment demander comme celui du psychologue scolaire par exemple.
 
 
 
 
ALC