SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Groupe REP du vendredi 6 fĂ©vrier : cas Ă©voquĂ©s, propositions et demandes.
Article publié le mardi 3 février 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA 63 défendra la prise en compte des difficultés liées à chaque école dans la redéfinition de la carte de l’éducation prioritaire.

Plusieurs cas seront Ă©voquĂ©s vendredi :

1/ Votre collège est en REP et vous étiez en éducation prioritaire jusqu’à présent. Le SE UNSA redira son opposition à toute sortie du dispositif.

2/ Votre collège est en REP mais vous n’étiez pas concerné par le dispositif. Envoyez-nous vos demandes de rattachement.

3/ Vous dĂ©pendez du collège Oradou, St Eloy, GĂ©rard Philippe et Maringues. Ces collèges ne sont pas en REP mais sont sur une liste rectorale comme « collèges soutenus Â». Ils bĂ©nĂ©ficient des mĂŞmes dotations que les collèges REP.

Le SE-UNSA 63 demande que les écoles du secteur qui ont les mêmes difficultés sociales et pédagogiques puissent bénéficier du même traitement.

4/ Votre collège n’est dans aucune liste et pourtant votre secteur Ă©cole est bien touchĂ© par les problèmes sociaux.  Le SE-UNSA interviendra au cas par cas pour vous raccrocher Ă  un classement et vous doter de moyens supplĂ©mentaires.

Lors de ce groupe de travail, madame la DASEN ne pourra annoncer de mesures officielles puisque seul un comité technique peut le faire. Le prochain sera en Avril.

Pour autant, le SE-UNSA 63 défendra vos situations et sera force de propositions.

Avec 20 postes supplémentaires seulement, la dotation annoncée en janvier pour le Puy-de-Dôme est insuffisante. Nous avons dénoncé cette dotation en rappelant que cela ne pourrait pas répondre aux besoins du département.

Le SE-UNSA veut proposer des solutions concrètes  qui amĂ©liorent vos conditions de travail au quotidien. Cela n’est pas exhaustif et cela reprend des propositions faites par des Ă©coles. Nous les dĂ©fendrons pour coller Ă  vos demandes.

-          Classement en REP ou obtention des mĂŞmes moyens que l’éducation prioritaire pour baisser la moyenne d’élèves par classe.

-          Obtenir des moyens supplĂ©mentaires  pour des dĂ©cloisonnements : plus de maitres que de classes, postes surnumĂ©raires divers…

-          Conventionnement spĂ©cial avec les mairies pour obtenir des moyens de financement ou d’ATSEM supplĂ©mentaires. L’Education prioritaire ne concerne pas que le ministère de l’Education Nationale.

-          Prise en charge renforcĂ©e des primo-arrivants par les structures adĂ©quates.

-          Prise en compte des TPS  en maternelle mĂŞme hors REP

-          Mise en place de formations ou de temps de concertations supplĂ©mentaires.

….

Faites nous parvenir, vos demandes, propositions pour que nous les défendions lors du groupe de travail du 6 février.

 
 
 
 
ALC