SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Prime de NoĂ«l pour les AESH, AED et CUI : Le Ministère oppose une fin de non-recevoir
Article publié le mercredi 7 janvier 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

En octobre dernier, le SE-Unsa a demandé à la Ministre de l’EN l’extension du dispositif de la prime de Noël aux aesh, aed et evs. Vous avez été très nombreux à nous suivre dans cette action légitime, et à adresser vous-aussi cette demande à Mme Vallaud-Belkacem.

Dans sa réponse du 28/11/2014 que nous publions, le Ministère renvoie aux employeurs locaux (rectorats, établissements ou dsden) la possibilité de verser des indemnités aux agents. Quand on connaît les difficultés qu’ont parfois certains employeurs à simplement verser en temps et en heure le salaire de ces personnels pourtant précaires, nul doute que la marge de manœuvre est mince voire inexistante.

Selon le MEN : « la meilleure rĂ©ponse Ă  apporter aux personnels non-titulaires est de faciliter leur accès Ă  un emploi durable Â», notamment par la voie des concours rĂ©servĂ©s, et par la VAE. Faut-il rappeler que les aesh, aed et cui ne sont pas Ă©ligibles Ă  ces concours, et que l’obtention d’une VAE est conditionnĂ©e –pour les aesh-Ă   l’obtention un diplĂ´me qui n’existe toujours pas ?

Quant aux « avancĂ©es significatives Â» rĂ©alisĂ©es pour les non-titulaires dans le cadre des chantiers mĂ©tiers, le Ministère a raison de rappeler que les « organisations syndicales y ont Ă©tĂ© pleinement associĂ©es Â» : lors de ce GT nous avions d’ailleurs dĂ©plorĂ© que les aed, aesh et evs soient… absents des discussions !! 

AmĂ©liorer les conditions d’emploi des personnels en situation de prĂ©caritĂ© n'est visiblement pas la prioritĂ© du Ministère. Le SE-Unsa ne peut se contenter d’un tel constat et  reste mobilisĂ© sur ce dossier. Nous interviendrons localement auprès de l’administration pour demander un rĂ©examen de la situation.

 

 


   RĂ©ponse de Mme le M   
(86.8 ko)
 
 
 
 
ALC