SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - [Mél.]

 
Carte scolaire : le ministère octroie 15 postes à l’académie de Clermont, c’est plus qu’insuffisant.
Article publié le mercredi 17 décembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Carte scolaire: le ministère octroie 15 postes à l'académie de Clermont, c'est plus qu'insuffisant.

 

Le ministère vient de donner la dotation académique pour le premier degré: 15 postes.

On pourrait se dire que les 15 postes sont une bonne nouvelle au regard des 10 postes accordés l'an dernier. Mais étant donné  la nouvelle carte de l'éducation prioritaire, cela s'avère largement insuffisant.

En effet, avec la création légitime de 2 REP+ dans le département, il va falloir prévoir des postes de TRB fléchés REP+ qui remplaceront les collègues sur leurs journées de formation. Il faudra sans doute également créer quelques  postes de "plus de maitres que de classes" pour ces écoles.

Par ailleurs, conformément aux négociations de cette année, la décharge des directeurs 3 et 9 classes va  augmenter, ce qui va induire des créations de postes pour cela.

Tous ces dispositifs vont gréver la dotation départementale et le SE-UNSA 63 s'inquiète pour les simples créations de postes liées à la démographie dans les écoles du Puy-de-Dôme.

Par ailleurs, dans ces 15 postes attribués à l'académie, 10 sont donnés au titre de la création d'un "protocole rural" destiné à soutenir le réseau éducatif dans certains territoires. Pour rappel, l'année dernière, aucun poste n'avait été supprimé dans le département du Cantal malgré une baisse démographique. La même situation pourrait se reproduire cette année pour le département de l'Allier, ce qui impacterait directement notre département en termes de créations de postes. La position du SE-UNSA 63 est claire : le Puy-de-Dôme ne doit pas faire les frais des décisions politiques prises localement. Si une attention particulière doit être portée à certains départements, cela doit se faire en plus de la dotation académique.

Le SE-UNSA 63 va déposer une alerte sociale pour défendre une augmentation de la dotation qui permettrait une juste prise en compte de la situation départementale.

 
 
 
 
ALC