SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - [Mél.]

 
Revalorisation, lettre Ă  la ministre.
Article publié le vendredi 12 septembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA 63, qui est le seul syndicat représentatif du 1er degré à avoir obtenu la création de l'ISAE et la montée en charge de l'accès à la Hors classe, ne considère pas cela comme un aboutissement.
Outre le dégel du point d'indice et son rattrapage, nous demandons l'équité de traitement avec le second degré et par conséquent, l'ISAE à 1200 Euros et 7% de hors classe.
C'est le sens de notre intervention Ă  la nouvelle ministre.

Madame la Ministre,

Le dernier rapport de l’OCDE « Regards sur l’éducation 2014 Â» pointe, Ă  juste titre, la faible rĂ©munĂ©ration des enseignants et personnels d’éducation dans notre pays, comparativement Ă  nos voisins de l’OCDE. Cette enquĂŞte vient corroborer ce que le SE-Unsa dit depuis plusieurs annĂ©es.

La nécessité d’une revalorisation générale pour l’ensemble des enseignants s’avère aujourd’hui indispensable, à la fois pour montrer l’attachement de la Nation à son École, mais aussi pour reconnaître la qualification et l’investissement professionnel des personnels.

La revalorisation pour tous est incontournable. Il y a également urgence à traiter l’inégalité de rémunération que connaissent les enseignants du premier degré par rapport à leurs homologues du second degré.

Depuis deux ans, des efforts ont été consentis avec la création de l’ISAE et l’augmentation du ratio de hors-classe des professeurs des écoles. Ils permettent d’amorcer un rattrapage, mais il convient désormais d’aller plus loin dans un souci d’équité. Ainsi, nous attendons aujourd’hui que vous traciez des perspectives précises pour atteindre, dans des délais rapprochés, les 1200 euros d’ISAE et les 7 % d’accès à la hors classe.

La priorité au primaire inscrite dans la refondation ne doit pas oublier les personnels qui vont la faire vivre et qui ne ménagent ni leur temps, ni leur énergie pour l’École de la République.

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’expression de mes respectueuses salutations.

Christian Chevalier,

Secrétaire général du SE-Unsa

10 septembre 2014

 
 
 
 
ALC