SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Carte scolaire : +30 postes pour le Puy de Dôme
Article publié le vendredi 10 janvier 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous venons de connaître la proposition du rectorat sur la répartition départementale des 16 postes attribués au niveau académique.
 

  • Pour le Puy de Dôme, ce sera + 30 postes pour une hausse prévue de 681 élèves
  • Pour l'Allier, ce sera - 9 postes pour une hausse prévue de 100 élèves
  • Pour la Haute Loire, ce sera - 5 postes pour une hausse prévue de 62 élèves
  • Pour le Cantal, zéro poste pour une baisse prévue de 79 élèves. Dans ce département, un projet de convention initié par les politiques du Cantal a conduit à ne pas supprimer de postes dans ce département pendant 3 ans quelles que soient les évolutions démographiques.

Le SE-UNSA 63 a une analyse nuancée. C'est la deuxième année consécutive que nous avons un nombre conséquent de postes après des années de purge. Mais ce chiffre compensera juste la forte hausse démographique prévue. Dès que nous avions eu connaissance de la dotation académique avant les vacances (+16) nous avions exprimé des craintes pour notre département et nous étions donc intervenus auprès du SE-UNSA national et du ministère pour leur en faire part.
De plus, nous dénonçons l'attitude du  rectorat  qui a laissé les politiques locaux s'immiscer dans la gestion de la carte scolaire en passant une convention expérimentale avec le Cantal.
Nous sommes solidaires de l'Allier et de la Haute Loire qui malgré une hausse démographique perdent des postes.

Le CTA qui se tiendra fin janvier décidera de valider ou non ces propositions. Le SE-UNSA 63 demandera une augmentation de la dotation académique pour :

- donner plus de marge de manœuvre au 63 afin d' alléger les taux d'encadrement, d'assurer les remplacements et de mettre en place les réforme liées à la refondation (plus de maîtres que de classes, accueil des moins de 3 ans...).
- ne pas pénaliser les départements de la Haute Loire et de l'Allier.

 

 
 
 
 
 
ALC