SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Fonction publique : reconstruire sur de bonnes bases
Article publié le mardi 24 décembre 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Annoncé comme la première pierre d’une future refonte de la Fonction publique, le rapport Pêcheur vient d’être remis. L’Unsa-Fonction publique en partage les constats :

• gestion hyper concentrée et déshumanisée,

• écrasement des grilles de salaires,

• recours massif aux non titulaires,

• part trop importante et souvent injuste des primes…

Les réformes à répétition ont montré leurs limites et ont surtout plombé le moral des agents.

L’Unsa-FP considère que les services publics sont l’un des fondements de notre société et que les fonctionnaires ont besoin d’être respectés et considérés.

Ainsi faut-il rompre avec le gel du point d’indice qui «ne peut constituer une politique salariale».

Par contre, l’appréciation est plus nuancée concernant de nombreuses propositions.

Ainsi, ce rapport prône-t-il la création d’un nouveau cadre professionnel commun aux trois Fonctions publiques (par exemple : gestionnaires, informaticiens...). Les disparités de recrutement, d’indemnités rendent cependant ce projet peu réaliste.

De la même façon, le rapport, s’il préconise la diminution du recours aux contractuels, souhaite développer l’intérim. Nous y sommes défavorables.

Enfin, l’idée de revisiter les différentes catégories A, B et C peut avoir du sens.

Les diplômes ont évolué depuis 1946, les qualifications aussi. Il faudra cependant que le diplôme reste un repère important.

Bien sûr un rapport n’est qu’une liste de préconisations. Nous attendons surtout les propositions du gouvernement. Depuis le 5 décembre, et pour plusieurs mois, des discussions sont en cours. Le budget et son déblocage doivent être prioritairement évoqués.

 

 

 
 
 
 
ALC