SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Rythmes scolaires : le SE-UNSA 63 appelle Ă  la grève le mardi 12 fĂ©vrier
Article publié le jeudi 7 février 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Rythmes scolaires: le SE-UNSA 63 appelle à la grève le mardi 12 février

Le SE-UNSA 63 se bat depuis des mois pour une réforme des rythmes scolaires cohérente dans l’intérêt des élèves et des enseignants.
Nous avons lancé une série d’actions dont un rassemblement hier mercredi 6 février devant l’IA à 14h pour demander que l’organisation de la semaine et des emplois du temps ne se fassent pas sans les enseignants.

Nous avons été reçus par la DASEN. Suite aux demandes du SE-UNSA 63 nous avons obtenu quelques avancées :
 

  • La DASEN va communiquer, auprès des Ă©coles et des maires, pour inciter la tenue de conseils d'Ă©cole avant les vacances sur la question des rythmes scolaires. Ce cadre institutionnel permettra de connaĂ®tre l'Ă©tat de rĂ©flexion des mairies et aux collègues de faire des propositions.
  • Afin d'Ă©clairer les Ă©changes, l'administration communiquera, via le canal des circonscriptions, des propositions concrètes d'amĂ©nagement du temps scolaire. Ce seront des Ă©lĂ©ments d'analyse et en aucun cas des injonctions.
  • Un groupe de travail spĂ©cifique sur les rythmes sera organisĂ© rapidement pour que les organisations syndicales s'expriment.


Parallèlement, le SE-UNSA 63 qui prône un syndicalisme de terrain, a consulté ses adhérents sur la possibilité d’une grève le 12 février. Les réponses nombreuses ont fait émerger la volonté majoritaire de s’engager dans une grève le 12 février sur la base des revendications du SE-UNSA 63 centrée uniquement sur les rythmes scolaires.

 

Par conséquent, le SE-UNSA 63 appelle avec le SNUIPP, SUD Education, CGT Educ'action, les collègues à la grève le mardi 12 février.

Rassemblement Ă  10h place Delille,

Parcours : par Trudaine et La JetĂ©e et descente au Rectorat

 

Nous vous communiquons en pièce jointe le texte d’appel commun des organisations signataires.


Argumentaire du SE-UNSA 63

Le SE-UNSA 63 refuse tout amalgame avec d'autres mots d'ordre.

Le SE-UNSA ne demande pas l’abrogation de la loi d’orientation. Nous nous sommes battus pendant des années pour obtenir les avancées qu’elle porte: priorité au primaire, formation initiale retrouvée, importance de la maternelle, recrutements… Il est hors de question de suivre aujourd’hui les organisations qui en demandent le retrait. Cela serait irresponsable de notre part. Pour autant, la réforme qui nous préoccupe et qui est au centre de toutes les attentions est celle des rythmes scolaires.

Le gouvernement avait clairement affiché sa volonté de vouloir dialoguer et de réformer ambitieusement le système scolaire dans le cadre de la refondation de l’École.

Bien que le premier point ait été respecté (3 mois de dialogue social, c’est plus que sous tout le quinquennat précédent !), il n’en demeure pas moins que, concernant les rythmes scolaires, il semble bien que le résultat soit loin de nos ambitions pour l’école et ressemble plutôt à un cadeau empoisonné !

L’aménagement de la semaine scolaire - puisque maintenant on ne parle plus de réformer les rythmes de l’année scolaire ! - tel qu’il est présenté actuellement, ressemble au mieux à un bricolage dont on cherche les aspects positifs, tant pour les élèves que pour les enseignants.

Du côté des élèves.

La nouvelle semaine scolaire doit être au service des élèves. L’accord est unanime. Pourtant, beaucoup d’enseignants s’interrogent sur cet objectif.

Des municipalités reconnaissent qu’elles n’auront ni les infrastructures ni le personnel pour accueillir et encadrer les élèves sur le temps périscolaire malgré l’aide financière gouvernementale. La précipitation va entraîner des situations « ubuesques » à l’encontre de l’esprit du texte.

Du côté des enseignants.

En 2008, le ministère a imposé la semaine de 4 jours aux enseignants du 1er degré. Cinq ans plus tard, on leur annonce un retour à celle de 4,5 jours.

Au Comité Technique Ministériel (CTM), un amendement du Se-Unsa, visant à donner au conseil d’école un avis prépondérant quant au choix de l’organisation scolaire a été refusé par le ministère.

Ainsi, les enseignants ont le sentiment que leur avis n’est pas pris en compte.

Après 5 années de casse du service public, le ministre Vincent Peillon bénéficiait, auprès des enseignants, d’une confiance qu’aucun ministre de la rue de Grenelle n’avait connue. Dans l’ensemble, les enseignants ont apprécié la volonté de refondation et la priorité donnée à l’École.

Mais les épisodes à répétition sur les rythmes ont anéanti en quelques semaines ce « capital confiance ».

Au fil des semaines, la confiance s’est transformée en étonnement, l’étonnement en inquiétude, l’inquiétude en grogne, la grogne en colère.

Les enseignants ne refusent pas une rĂ©forme des rythmes. Contrairement Ă  ce qui a pu ĂŞtre dit ou Ă©crit, ils ne sont pas arcboutĂ©s sur «  leurs » privilèges. Quels seraient d’ailleurs aujourd’hui les privilèges des enseignants ?

La presse donne de nous une image fausse, nous faisant apparaître comme des conservateurs, des corporatistes « étriqués ». Notre dévouement quotidien au service des élèves et de l’École publique mérite une tout autre considération.

Les professeurs des écoles n’ont qu’un désir : que l’organisation de la nouvelle semaine scolaire dans le cadre de la refondation soit vraiment au service de leurs élèves sans qu’eux-mêmes en soient les oubliés !

Pour le SE-UNSA, l’avis du Conseil d’Ecole doit être prédominant car c'est la seule instance qui regroupe enseignants, parents et municipalité. Ainsi, l’organisation scolaire devrait être fixée par le DASEN sur proposition du conseil d’école, transmise par l’IEN, après avis du maire ou du président de la collectivité territoriale.

Lettre aux parents du SE-UNSA 63 pour la grève

Vous trouverez en pièce jointe un modèle de  lettre du SE-UNSA 63 Ă  destination des parents pour la grève du 12 fĂ©vrier.

Déclaration d'intention de grève

Vous trouverez en pièce jointe un modèle de déclaration d'intention de grève


2. RĂ©unions d'informations syndicales sur les rythmes scolaires

Quel contenu pour ces rĂ©unions ?

La question des rythmes scolaires est au cœur des débats et des préoccupations de nos collègues. Le SE-UNSA 63 souhaite répondre à vos questions et interrogations mais également vous aider dans vos démarches...

Pour cela, nous organisons des RIS les :

Mercredi 13 fĂ©vrier de 9h Ă  12h Ă  Clermont-Fd Salle V Hugo sous Auchan

Mercredi 20 février 2013 de 9h à 12h à Clermont-Fd Salle V Hugo sous Auchan

A qui s’adressent-elles ?

Ces rĂ©unions sont ouvertes Ă  tous les collègues du dĂ©partement. Chacun peut participer Ă  la rĂ©union de son choix  mĂŞme si celle-ci ne se dĂ©roule pas dans sa circonscription.

Quels sont mes droits ?

Chaque collègue a droit à deux demi-journées par année scolaire sur le temps de travail.

Quelle dĂ©marche suivre pour y participer ?

Il suffit d’informer votre IEN au moins une semaine avant la rĂ©union si celle-ci a lieu sur le temps de travail (animations pĂ©dagogiques, confĂ©rences, stages…). Vous pouvez demander qu’elle soit  dĂ©comptĂ©e des  heures d’animation pĂ©dagogique et de formation composant les 108H annuelles        (voir modèle de lettre en pièce jointe).

Une attestation de présence sera remise à chaque participant le jour de la réunion (à transmettre à votre IEN s’il vous le demande).

 


   appel commun   
(75 ko)
   dĂ©claration d’inte   
(24.5 ko)
   lettre aux parents   
(26.5 ko)
   RĂ©unions d’informa   
(168 ko)
 
 
 
 
ALC