SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Loi d’orientation : l’ère du numĂ©rique
Article publié le dimanche 3 février 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La stratégie ambitieuse pour le numérique, présentée en décembre par Fleur Pellerin et Vincent Peillon, s’inscrit dans un calendrier qui commence dès janvier 2013 et fixe des objectifs à l’horizon 2017... Serait-ce enfin la fin des incantations et l’entrée dans l’action ?

Le SE-Unsa apprécie tout particulièrement la formation des enseignants (par le numérique et au numérique) mais aussi celle des cadres, le développement des usages pédagogiques, la mise à disposition de ressources et d’outils pour communiquer avec les familles, l’incitation aux échanges entre enseignants sur les réseaux et à l’utilisation des logiciels libres, la reconnaissance de l’investissement des enseignants précurseurs dans le domaine du numérique, la constitution d’un Conseil du numérique éducatif. Un bémol sur les accompagnements en ligne prévus pour les élèves en difficulté et les décrocheurs : ils ne sont un plus, pour ces publics, que s’ils sont accompagnés d’abord par de l’humain en présentiel et préparés à tirer profit de contenus en ligne.

Certaines questions ne sont pas abordées comme le filtrage dans les établissements, l’interdiction de toute utilisation, même pédagogique, des téléphones mobiles dans les collèges et le Wifi interdit dans de nombreux endroits. Rappelons-le : pour que le numérique arrive réellement dans les classes, il faut commencer par avoir une connexion et de quoi s’y raccorder. Ces questions ne sont pas simples mais il va falloir débloquer ces points pour avancer !

Le SE-Unsa se réjouit néanmoins de constater que les enjeux du numérique, qui sont un levier essentiel pour une École plus efficace préparant nos élèves aux défis de notre société moderne, ont une vraie place dans la Refondation de l’École. Il sera attentif à ce que ce programme se fasse au bénéfice des élèves et dans un souci d’amélioration des conditions de travail des enseignants, sans devenir un moyen de contrôle et de restriction des possibilités riches et nombreuses ouvertes par le numérique.

 

 

 
 
 
 
ALC