SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
Plan pauvretĂ© : grandes idĂ©es & petites actions...
Article publié le lundi 28 janvier 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Une forte ambition affichée à l'occasion de la conférence nationale contre la pauvreté en décembre, des propositions plus modestes lors de la présentation du plan gouvernemental en janvier.

Ce plan se décline en 3 axes :

  • RĂ©duire les inĂ©galitĂ©s et prĂ©venir les ruptures
  • Venir en aide et accompagner vers l’insertion
  • Coordonner l’action sociale et valoriser ses acteurs

Dans ce premier axe, un chapitre est consacré à la réussite éducative et au renforcement du lien entre les familles pauvres et les institutions éducatives. Les mesures proposées en décembreà ce thème ont été reprises en partie, limitant ainsi les résultats qui pourraient être obtenus.Le groupe de travail proposait, par exemple, la création d’une allocation universelle qui aurait permis à 500 000 enfants de sortir de la pauvreté.

Le gouvernement propose :

  • L’augmentation Ă  partir de 2014, du niveau des prestations familiales pour les familles monoparentales et les familles nombreuses qui continuera de bĂ©nĂ©ficier aux mĂ©nages les plus aisĂ©s et exclura les familles pauvres ne rĂ©pondant pas Ă  ces critères.
  • Le dĂ©veloppement, dès 2013, de l’accueil des enfants de moins de 3 ans en zones d’éducation prioritaires pour contribuer Ă  une Ă©galitĂ© professionnelle femme-homme et dans le but d’assurer l’égalitĂ© des chances entre tous les enfants. Sans Ă©chĂ©ance temporelle, cette mesure n’a qu’un objectif chiffrĂ© Ă  atteindre… ou pas.
  • L’amĂ©lioration de l’accès Ă  l’école pour les enfants issus de campements ou bidonvilles et pour ceux sous main de la justice.
  • De rendre l’école plus accueillante aux parents via des coopĂ©rations nouvelles telles que la crĂ©ation d’espaces parents/enfants dans les Ă©tablissements, un travail en groupes de pairs – enseignants et parents – et un renforcement du lien avec les associations et partenaires du territoire sur la question de la parentalitĂ©. Ce projet devrait ĂŞtre mis en Ĺ“uvre cette annĂ©e avec la parution d’une circulaire spĂ©cifique.

Le SE-Unsa se félicite de la mise en oeuvre d'un plan de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale. Nous restons cependant sur notre faim face aux demi-mesures. En effet l’École de la République a pour vocation d’être inclusive et de permettre à chacun, enfants et parents, d’y trouver sa place. Ce plan plein de bonnes intentions demeure très flou quant à la mise en œuvre concrète et aux moyens qui y seront consacrés.

 

 

 
 
 
 
ALC