SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - Fax. 04 73 19 83 87 - 63@se-unsa.org

 
RĂ©fĂ©rentiels de compĂ©tences professionnelles : non Ă  la prĂ©cipitation
Article publié le mercredi 19 décembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Trois référentiels de compétences professionnelles (Enseignant, professeur-documentaliste et CPE) viennent d’être présentés aux organisations syndicales. Ils doivent être finalisés avant janvier pour servir de cadre à l’établissement des maquettes de masters qui seront mises en œuvre dans les futurs ESPE à la rentrée 2013.

Alors que nous sommes favorables aux référentiels qui permettent d’objectiver les métiers pour mieux s’y former, nous ne pouvons soutenir les projets proposés. Ils mélangent sans distinction des missions, des activités, des connaissances, des compétences, des intentions, et réussissent l’exploit, malgré leur extrême longueur (plus de cent pseudo-compétences listées), de ne pas mettre en évidence, voire d’ignorer, les gestes professionnels au cœur de nos métiers.

De plus, ces projets de textes induisent des Ă©volutions importantes dans les mĂ©tiers de professeurs-documentalistes et de CPE. Ces Ă©volutions ne font pas accord. L’actualisation de la circulaire de missions des professeurs-documentalistes ne s’est pas concrĂ©tisĂ©e en 2011. Et la circulaire de missions des CPE, dĂ©jĂ  ancienne, n’a pas fait l’objet d’un travail de rĂ©novation concertĂ© avec les organisations reprĂ©sentatives. La vision de ces deux mĂ©tiers, telle qu’elle est portĂ©e par les projets de rĂ©fĂ©rentiels, est celle de quelques membres de l’Inspection GĂ©nĂ©rale. Il n’est pas acceptable qu’elle soit imposĂ©e Ă  tous, en dehors de tout dialogue social. Nous demandons qu’au-delĂ  du travail dans un dĂ©lai très contraint sur ces rĂ©fĂ©rentiels, des discussions soient ouvertes au plus vite sur les missions  des professeurs-documentalistes et des CPE.

Si la prioritĂ© est de fournir rapidement un cadre de formation pour les ESPE, faut-il pour autant se prĂ©cipiter pour produire un rĂ©fĂ©rentiel-mĂ©tier inutilisable en l'Ă©tat ? Cette prĂ©cipitation est d'autant moins nĂ©cessaire que le ministre Vincent Peillon entend ouvrir en 2013 le chantier de nos mĂ©tiers. Nous souhaitons qu’on prenne le temps de rĂ©diger dans une dĂ©marche concertĂ©e des rĂ©fĂ©rentiels de compĂ©tences professionnelles de qualitĂ©, pouvant servir Ă  renouveler l'Ă©valuation des enseignants, Ă  l'issue de la formation initiale, et dans la suite de la carrière. A charge pour les ESPE d'y adapter ensuite leurs maquettes.

 

 

 

 
 
 
 
ALC