Retour à l'article normal

SE-UNSA 62


 Par SE-UNSA 62

Lettr’info du 30 mai 2016

 


Second temps du mouvement
 
 
 
 


Le groupe de travail  concernant le 2nd temps du mouvement aura lieu le vendredi 24 juin. 

Si vous restez sans affectation, n’hésitez pas à contacter un délégué du personnel du SE-Unsa.

 
 
 

 

 


Mouvement des IEN
 
 
 
 

 
Mme Michèle Detève est nommée IEN de la circonscription de Bruay-la-Buissière
M Olivier Slonczewski est nommé IEN de la circonscription de Vendin-le-vieil

Les circonscriptions de Béthune 1, Liévin, Montigny-en-Gohelle, Montreuil et St-Pol-sur-Ternoise sont pour l’instant vacantes.
 
 
 
 
 


Négociations carrière : dernière ligne droite

 
 
 
 


C’est cette semaine qu’on devrait connaître le dénouement du dossier PPCR. 


Le SE-Unsa a fait valoir ses propositions sur la rémunération, l’avancement et l’évaluation professionnelle. 


Il attend désormais les annonces de la ministre.

 

 
 



ISAE : des discussions pour parler des oubliés

 

Environ 5 à 6% des PE se rentrent pas dans le champ d’application de l’ISAE avec des motifs variables soit parce que, n’étant pas devant élèves, ils ne peuvent en être bénéficiaires (c’est par exemple la situation des référents handicap, des CPC ou des animateurs TICE), soit parce que le ministère considère équivalentes des primes déjà perçues, les heures de coordination et de synthèse pour les PE de Segpa ou d’Ulis. Pour chacune des catégories de collègues, nous sommes intervenus et avons détricoté les arguments ministériels ou fait valoir des effets sur l’attractivité des postes en même temps que l’iniquité qui résultait de ces décisions.

De très nombreux collègues ont perçu cette décision comme une mise à l’écart alors même qu’ils ont, à juste titre, le sentiment de s’occuper au quotidien du suivi et de l’accompagnement des élèves (ISAE) et très souvent, dans la plupart des cas, des plus fragiles et les plus éloignés du système éducatif !

Mais que fait donc le SE-Unsa ?

Lorsque l’ISAE a été installée en excluant de fait un certain nombre de collègues, nous avons lancé une pétition et interpellé à de très nombreuses occasions les pouvoirs publics pour remettre dans la boucle ceux que nous avons nommés les « oubliés de l’ISAE ». Nous avons alors obtenu un groupe de travail sur la question spécifique des enseignants spécialisés ainsi que pour les formateurs. Certains ont abouti mais d’autres sont encore à ce jour sans débouché. Nous n’avons cessé de relancer le ministère et avons enfin obtenu une reprise des discussions. Pour nous, cela doit aboutir à une remise à plat des régimes indemnitaires obsolètes et illisibles au profit d’une reconnaissance des spécificités professionnelles qui réactive également l’intérêt que peuvent représenter ces postes. En effet, aujourd’hui, il est moins intéressant financièrement d’occuper certaines fonctions plutôt que de rester PE de classe ordinaire. Ce n’est pas très porteur pour le système éducatif qui a besoin de tout le monde !

Et maintenant ?

Il est plus que temps que des propositions concrètes soient posées sur la table. Pour le SE-Unsa, le temps des décisions est arrivé. C'est ce que nous dirons le 16 juin au ministère qui vient enfin de rouvrir le groupe de travail grâce à notre insistance.


Adhésion anticipée

 

Adhésion anticipée
Si vous n’êtes pas adhérent-e et désirez être suivi-e, écouté-e, conseillé-e en particulier pour le 2nd temps du mouvement, le SE-Unsa vous propose l’adhésion anticipée. 

Vous complétez et renvoyez cette fiche. Vous serez considéré-e comme adhérent-e. 

Mais le prélèvement ne se fera qu’en 2016-2017, lors de la prochaine année scolaire.

 

JE SUIS CHARLIE