SECTION SE-Unsa du PAS DE CALAIS - 1 PLACE DE MARSEILLE - 62000 ARRAS
Tél. 03 21 71 18 97 - 62@se-unsa.org

 
2017 – 2022 : diminution annoncĂ©e de 16,6 % des fonds sociaux pour les Ă©lèves dĂ©favorisĂ©s
Article publié le jeudi 28 octobre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Parallèlement aux aides à la scolarité existantes, des fonds sociaux permettent aux établissements de verser des aides exceptionnelles aux élèves issus des familles défavorisées qui en ont le plus besoin.

Cet argent sert principalement à faciliter l’accès à la restauration scolaire, et à effectuer toute dépense propre à satisfaire les besoins fondamentaux des adolescentes et adolescents concernés : habillement, optique, soins dentaires, appareillage auditif, etc.

Dans un contexte de progression de la pauvreté, le SE-Unsa dénonce la diminution annoncée du montant des fonds sociaux de 16,6% entre la rentrée 2017 et la rentrée 2022.

Ainsi, la ligne budgétaire correspondant à ces fonds est fixée à 49 609 540 € dans le projet de loi de finances 2022. Cela représente un recul de près de 10 millions d’euros sur cinq ans, que le SE-Unsa a signalé en audition à l’Assemblée nationale. Si les montants ne sont pas significativement réévalués, ce serait une faute politique au moment où l’Insee estime que 20% des mineurs connaissent la pauvreté en France.

Le SE-Unsa affirme qu’il est illusoire de vouloir faire aimer la République à des élèves mal nourris, mal habillés, mal soignés.
Dès lors, les pouvoirs publics devraient se préoccuper au premier chef de la situation d’enfants et d’adolescents empêchés dans leur droit à l’éducation par les effets de la pauvreté.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir