SECTION SE-Unsa du PAS DE CALAIS - 1 PLACE DE MARSEILLE - 62000 ARRAS
Tél. 03 21 71 18 97 - Fax. 03 21 71 01 77 - 62@se-unsa.org

 
Compte rendu de la CAPD du mardi 30 janvier 2018
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

- DĂ©claration liminaire du SE- UNSA par Florence Ferfaille

 

Monsieur l’Inspecteur d’académie,

Mesdames et Messieurs les membres de cette CAPD,

 

 Tout d’abord, je vous prĂ©sente, au nom de l’équipe dĂ©partementale du SE-Unsa, nos meilleurs vĹ“ux pour cette nouvelle annĂ©e 2018.

Nous voulons tout d’abord remercier les services pour la qualité des échanges et des documents fournis.

 Avant d’aborder les thèmes Ă©voquĂ©s lors de cette CAPD, j’évoquerai l’enquĂŞte qu’a rĂ©alisĂ©e le SE-Unsa concernant les conditions de travail dans les collèges et les lycĂ©es. Les rĂ©sultats sont inquiĂ©tants (risques psychosociaux, santĂ©, moral de nos collègues, …)

Actuellement, l’enquĂŞte « baromètre 2018 Â», en direction des enseignants du 1er degrĂ©, est lancĂ©e. C’est la 6e annĂ©e que l’Unsa Education donne la parole aux collègues concernant l’exercice de leur mĂ©tier. Nous ne manquerons pas d’évoquer ultĂ©rieurement la synthèse qui en sera faite.

La mobilité géographique, que nous allons aborder dans l’ordre du jour, s’est améliorée ces dernières années pour nos collègues du Pas-de-Calais. Ce qui explique peut-être le nombre moins important de demandes de mutations cette année.

S’il est logique que les demandes concernant les situations familiales et personnelles complexes soient satisfaites prioritairement, nous estimons aussi que si le bien être d’un enseignant passe par un changement de département, il faut que celui-ci puisse se réaliser sans attendre de nombreuses années.

Cela passe évidemment par l’attractivité du département que l’on veut quitter, mais également par le renvoi d’ascenseur des autres départements, ce qui n’est hélas pas toujours le cas.

Le Pas-de-Calais étant en situation déficitaire, ce sont finalement nos collègues qui risquent d’en faire les frais si on les maintient dans leur département.

Les enseignants aspirant à une mobilité professionnelle à un moment donné de leur carrière sont de plus en plus nombreux. Notre administration doit davantage prendre en compte les aspirations de nos collègues à la mobilité.

Le compte personnel d’activité, mis en place depuis le 1er janvier 2018, n’est actuellement qu’une coquille vide.

Le compte n’y est pas, ce qui empêche nos collègues qui utilisaient auparavant le DIF (droit individuel à la formation), de bénéficier de formation cette année.

Nous trouverions injuste par ailleurs que, sous prétexte que nous manquons de professeurs des écoles, nos collègues ne puissent pas obtenir leur détachement, alors que les disciplines demandées sont elles-mêmes en tension.

Concernant la direction d’école, 55 collègues ont passé l’entretien en vue d’être inscrits sur la liste d’aptitude à la direction d’école.

39 ont satisfait à l’entretien, 16 ne sont pas inscrits, 21 assurent un intérim et sont donc dispensés d’entretien.

Les chiffres sont quasiment stables par rapport à l’année dernière, et les collègues non retenus représentent 30 % des collègues qui se sont présentés à l’entretien.

Derrière ces chiffres, il est une rĂ©alitĂ© plus inquiĂ©tante : la souffrance au travail des directrices et directeurs. Les directeurs de notre dĂ©partement, monsieur l’Inspecteur d’acadĂ©mie, ont perdu ou sont en train de perdre tout au long de cette annĂ©e scolaire leur aide administrative, obtenue lors de la signature du protocole sur la direction d’école en 2006.

Actuellement, c’est une fin de non- recevoir qui leur est opposĂ©e par le ministère de l’éducation nationale, ce qui est totalement incomprĂ©hensible, tant ces secrĂ©taires administratives ont dĂ©montrĂ© leur absolue nĂ©cessitĂ©.  Le combat continue puisque notre ministre n’est pas capable d’être Ă  l’écoute de ses personnels. Les directrices et directeurs de notre dĂ©partement, monsieur l’Inspecteur d’acadĂ©mie, sont en souffrance.

Nous souhaitons par ailleurs que les 4 collègues classés puissent partir au stage de préparation au diplôme de directeur d’établissement d’éducation adaptée et spécialisée.

En conclusion de mon propos, un point concernant les référents aux usages du numérique et les référents spécialisés qui n’avaient toujours pas perçu l’indemnité qui leur est due.

Les dernières informations qui nous sont parvenues indiquaient qu’elle devait être versée avec la paie de janvier. Cela n’a pas été le cas. Le SE-Unsa a écrit au recteur pour réparer cette injustice.

Merci de votre attention.

Ordre du jour de la CAPD :

Les permutations informatisées 2018:

96 demandes, dont 24 pour le Nord et 6 pour les départements d'outre-mer, 2 d’entre eux ont obtenu des points dans le cadre du CIMM (centre d’intérêts matériels et moraux), points obtenus pour le fait d’être originaire des DOM, et d’y avoir enseigné un certain nombre d’années.

21 collègues ont fait un dossier au titre du rapprochement de conjoint, 75 pour convenances personnelles.

Les résultats de la phase informatisée des permutations seront connus le lundi 5 mars 2018.

 - La liste d’aptitude des directeurs d’école

55 collègues ont passé l’entretien, 39 ont satisfait à l’entretien et 16 collègues n’ont pas été retenus. 21 collègues sont dispensés d'entretien car ils assurent un intérim avec un avis favorable de l'inspecteur.

Les délégués du personnel du SE-Unsa ont posé toutes les questions qui leur semblaient utiles, concernant les collègues non retenus.

-       Les dĂ©parts en stage de prĂ©paration au diplĂ´me de directeur d’établissement d’enseignement adaptĂ© et spĂ©cialisĂ© (DDEEAS)

 

Le jury s’est réuni le 20 décembre 2017. Ce stage prépare désormais uniquement à la fonction de directeur adjoint de SEGPA.

4 candidats ont reçu un avis très favorable.

3 départs en formation sont envisagés, sous réserve d’un budget suffisant. La dotation définitive sera connue en mars.

1 collègue est placé en liste complémentaire.

 

Informations diverses :

-       Avancement :

16 collègues ont vu un réajustement de la prise en compte de leur ASA (avancement spécifique d’ancienneté) au titre de leur exercice en zone violence. Certains d’entre eux ont ainsi pu accéder à l’échelon supérieur en gagnant quelques mois. L’effet rétroactif maximal est fixé au 1er septembre 2017.

 

-       PrĂ©sentation du schĂ©ma indicatif du suivi des professeurs des Ă©coles en difficultĂ© professionnelle

IL est à noter que ce dispositif existe depuis 8 ans. Il a été actualisé au regard du PPCR.

 

-       Evolution des 3 EREA du dĂ©partement et de leurs postes de professeurs des Ă©coles en internat

Ces postes évolueront progressivement en postes d’enseignants de jour, avec possibilité d’activités pédagogiques en soirée. Ce sont les assistants d’éducation qui assureront les nuits.

Seul l’EREA de Liévin sera concerné par une transformation à la rentrée 2018 des intitulés de postes, s’agissant de 5 postes pourvus à titre provisoire.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir