SECTION SE-Unsa du PAS DE CALAIS - 1 PLACE DE MARSEILLE - 62000 ARRAS
Tél. 03 21 71 18 97 - 62@se-unsa.org

 
AESH : enfin du nouveau sur le diplĂ´me !
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’arrêté relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social est paru le 29 janvier. Voici les grandes lignes.

L’accès Ă  la formation 

Celle-ci se fera à l’issue d’une épreuve écrite d'admissibilité et d’une épreuve orale d'admission. Il est possible d’être dispensé de tout ou partie de ces épreuves en fonction notamment des diplômes déjà obtenus (renseignez-vous auprès de votre section locale pour plus de détails).

--> Sur son organisation et son contenu : elle comprend 378 heures de socle commun et 147 heures de spĂ©cialitĂ©s. La certification s’articule autour de 4 domaines de compĂ©tences qu’il faut avoir validĂ© pour obtenir le diplĂ´me :

1.  Se positionner comme professionnel dans le champ de l'action sociale 
2.  Accompagner la personne au quotidien et dans la proximitĂ©
3.  CoopĂ©rer avec l'ensemble des professionnels concernĂ©s
4.  Participer Ă  l'animation de la vie sociale et citoyenne de la personne

S’ajoutent à cela 840 heures de formation pratique, ainsi qu’une période de détermination à l’issue de laquelle le candidat se positionne sur une spécialité. L'ensemble de la formation est organisée sur une amplitude de douze à vingt-quatre mois.

--> Ă  l'issue de la formation : c’est l'Ă©tablissement de formation qui prĂ©sente les candidats Ă  la certification. Celle-ci est validĂ©e par un jury rĂ©uni Ă  l'initiative du directeur rĂ©gional de la jeunesse des sports et de la cohĂ©sion sociale. C’est ce jury qui Ă©tablit la liste des candidats ayant validĂ© l'ensemble des Ă©preuves du diplĂ´me et qui obtiennent, en consĂ©quence, le diplĂ´me d'État d'accompagnant Ă©ducatif et social avec mention de la spĂ©cialitĂ© acquise.

Et la VAE ?

Les conditions et dĂ©marches sont identiques Ă  celles habituellement rencontrĂ©es : justifier des compĂ©tences professionnelles acquises dans l'exercice d'une activitĂ© salariĂ©e, non salariĂ©e ou bĂ©nĂ©vole en rapport direct avec le diplĂ´me. Avoir une durĂ©e totale d'activitĂ©cumulĂ©e de trois ans en Ă©quivalent temps plein.

Quelle spĂ©cialitĂ© pour les AESH ?

C’est la formule d’ Â« Accompagnement Ă  l'Ă©ducation inclusive et Ă  la vie ordinaire Â» qui a Ă©tĂ© retenue pour cette spĂ©cialitĂ©. Il s’agit de « faciliter (…) l'autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les activitĂ©s d'apprentissage, et les activitĂ©s culturelles, sportives, artistiques et de loisirs. Â»

Il aura fallu attendre un an et demi après la crĂ©ation du mĂ©tier d’AESH pour que soient prĂ©cisĂ©es les modalitĂ©s de la formation et de ce nouveau diplĂ´me, très attendues par la profession. Pour le SE-Unsa il reste trop d’inconnues : sur la date d’entrĂ©e en vigueur de cet arrĂŞtĂ©, sur le type d’établissements de formation autorisĂ©s Ă  la dispenser, et donc sur un Ă©ventuel coĂ»t de celle-ci. Sans formation ou presque depuis le nouveau statut, il serait inacceptable que les AESH aient Ă  dĂ©bourser le moindre centime pour ĂŞtre formĂ©s.

Enfin cĂ´tĂ© diplĂ´me, une nouvelle fois c’est la dĂ©ception qui risque de l’emporter : le niveau du diplĂ´me (niveau V) est en-deçà des compĂ©tences et responsabilitĂ©s exercĂ©es par les AESH, et ne laisse pas entrevoir de meilleure reconnaissance notamment financière. Autant d’inconnues et de revendications que le SE-Unsa continuera de demander Ă  clarifier au Ministère.

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir