SECTION SE-Unsa du PAS DE CALAIS - 1 PLACE DE MARSEILLE - 62000 ARRAS
Tél. 03 21 71 18 97 - Fax. 03 21 71 01 77 - 62@se-unsa.org

 
Lettr’info du 5 octobre 2015 : Revalorisation, GT directeurs d’Ă©cole, Ă©valuations, CAPA-SH
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Revalorisation, c’est OUI !

 

 
Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement appliquera les mesures prévues dans l'accord sur l'avenir de la Fonction publique, les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (PPCR).
Cet accord est validé par 6 organisations syndicales sur les 9 représentatives dans la Fonction publique. Ceci correspond à presque 50% des agents sur l’ensemble des 3 fonctions publiques (Etat, Hospitalière et Territoriale). Ces 6 organisations représentent près de 60% des agents de la fonction publique d’Etat

Les 6 organisations signataires : Unsa, Cfdt, Cftc, Cgc, Fsu et Fa-fp (agents de la fonction publique territoriale).
Les 3 organisations opposĂ©es Ă  la signature : Cgt, Fo et Solidaires

La ministre de la fonction publique a prĂ©cisĂ© que seules les signataires participeraient aux nĂ©gociations qui vont s’ouvrir dans les diffĂ©rents versants de la fonction publique ou dans les diffĂ©rents champs ministĂ©riels. C’est logique : dans la mesure oĂą on refuse un accord, on ne siège pas Ă  la table des nĂ©gociations sur la mise en pratique de cet accord… 

Pour connaître le détail des mesures, cliquez iciCertaines organisations syndicales représentatives ou pas* s’offusquent et « allument » les signataires. Mais ce n’est pas parce qu’on accepte d’engranger des acquis que le combat pour la revalorisation de tous va s’arrêter. L’attitude du refus systématique, l’attitude du tout ou rien ne mènent qu’à des impasses. Qui peut encore croire que refuser des avancées obligera le gouvernement à accorder plus ?

 Pour connaĂ®tre le dĂ©tail des mesures, cliquez sur l’affiche ci-contre.

Pour ĂŞtre concret, cet accord notamment :
- acte "le principe selon lequel chaque fonctionnaire doit pouvoir dérouler une carrière complète sur au moins deux grades", concrètement ce serait permettre l’accès à la hors-classe à tous les PE.
- transfère une partie de la rémunération indemnitaire en indiciaire.
- prévoit une revalorisation des grilles indiciaires pour toutes les catégories. Pour les catégories C, la grille serait restructurée en 3 grades (au lieu de 4).
C'est bien le syndicalisme utile et efficace défendu par l'Unsa, qui pousse le gouvernement à appliquer cet accord. C'est notre syndicalisme qui va permettre à l'ensemble des fonctionnaires de bénéficier de mesures concrètes.
Ces avancées pour les rémunérations et les carrières des fonctionnaires ont un coût estimé à 5 milliards d'euros par an par la cour des comptes.
Dans une période où notre statut d'agents publics est remis en question par certains, ces mesures réaffirment clairement notre modèle de Fonction publique.

L'UNSA Éducation et ses syndicats s'engageront rapidement dans les discussions ministérielles pour transposer les mesures prévues dans l'accord aux différents corps de fonctionnaires.

* « Pas représentatives » signifie qu’elles n’ont pas obtenu suffisamment de voix aux élections professionnelles pour l’ensemble de la Fonction publique. De ce fait, elles ne font pas partie des 9 organisations citées.



 

Groupe de travail direction d’école : le SE-Unsa fait des propositions

 

Le SE-Unsa suit depuis de nombreuses annĂ©es le dossier direction d'Ă©cole. 

Lors des chantiers métiers ouverts par le ministère nous avons participé aux discussions qui ont permis d'alléger et d'améliorer les innombrables tâches des directeurs d'école (nouvelles décharges, guide du directeur d'école).

Le SE-Unsa souhaitant que des mesures puissent se mettre en place localement, a fait des propositions (cliquez ici pour les consulter) sur les aides administratives, les ATSEM, la base élève 1er degré, la fonction, la formation, la messagerie, les enquêtes, les PPMS, les projets d'école, les réunions, le tutorat....


Lors de ce groupe de travail, le film annuel du directeur d'école (disponible sur eduscol), le calendrier prévisionnel des remontées, le portail des directeurs nous ont été présentés. Un organigramme départemental d'assistance juridique sera mis en ligne prochainement. Un guide juridique sera aussi proposé par le ministère.

D'autres réunions sont prévues au cours de cette année scolaire. Le SE-Unsa ne manquera pas de faire remonter vos difficultés et de faire des avancées pour l'amélioration de la fonction de directeur d'école.

N'hésitez pas à nous contacter, nous restons à votre disposition.
 



 

Une évaluation refondée ?

La ministre vient de présenter les grandes lignes de la refondation de l'évaluation dans la scolarité obligatoire. On y trouve des évolutions intéressantes mais aussi des dispositions qui interrogent sur la profondeur de cette refondation.

Ce qu'on sait :

Le suivi régulier des acquis des élèves

* Au cycle 1, un carnet de suivi des apprentissages est institué, dont la forme est laissée entièrement à l’initiative des équipes de cycle. Un bilan synthétique à la fin du cycle 1 reprend les 5 grandes entrées des programmes et une rubrique « apprendre et vivre ensemble ». Il indique, sur des points importants, ce qu’il ne réussit pas encore et ce qu’il réussit souvent.

* A l’école primaire, les équipes sont tenues de rendre compte à intervalles réguliers des acquis des élèves au moyen de « bulletins de suivi de période ». Le positionnement des élèves se fait dans une échelle de niveaux à 4 positions en référence aux attendus des programmes.

* Au collège, même obligation avec le choix offert aux équipes d’utiliser les notes ou un autre système de positionnnement.

* A la fin de chaque cycle, un bilan est établi en référence aux 4 composantes du domaine 1 et aux 4 autres domaines du socle sur une échelle à 4 niveaux (maîtrise insuffisante / fragile /Satisfaisante /très bonne). A la fin du cycle 4, ce bilan devient une attestation du niveau de maitrise du socle.


Le DiplĂ´me National du Brevet (DNB)
1) Niveau de maîtrise des 8 composantes/domaines du socle 400 points maxi ( 8X50) = ces points sont attribués en fonction du niveau de maîtrise
Il faut 350 points pour obtenir le DNB.

 

Les mentions sont maintenues.
2) 3 épreuves d’examen :

- une Ă©preuve orale portant sur un EPI ou un parcours

-une Ă©preuve Ă©crite Frcs-HG-EMC

-une Ă©preuve Ă©crite maths-phys-SVT-Techno
300 points maxi (3x100)
Un bonus de 20 points maxi est attribué aux élèves qui ont suivi un enseignement de complément en fonction de leur niveau de maîtrise.


Ce qu’on en pense au SE-Unsa


Les propositions ministérielles indiquent une volonté de faire du socle commun la référence pour le DNB. Pour autant, on ne sort pas complètement du double système notes/positionnement. Les équipes attachées à la notation traditionnelle pourront la conserver au quotidien. Toutefois, en fin de cycle, elles devront positionner les élèves sur des niveaux de maîtrise. La clé de la réussite résidera dans les outils qui seront mis (ou pas) à leur disposition pour les aider à positionner objectivement les élèves. Sans un travail de didactisation plus poussé des compétences des programmes, le risque est grand de ne changer que le vocabulaire sans modifier l’évaluation en profondeur.

Le SE-Unsa demande une cohérence des outils de suivi des élèves au sein de chaque cycle et en particulier au sein du cycle 3, ce que le projet présenté par la ministre ne garantit pas.

Quant à l’alourdissement des épreuves terminales du DNB, nous en craignons les effets négatifs sur les démarches et les contenus enseignés en classe de 3ème.

Enfin, une cérémonie républicaine n'a de sens que si elle associe TOUS les élèves à la fin de la scolarité obligatoire. Une cérémonie qui ne concernerait que les élèves ayant obtenu le DNB serait vécue comme une exclusion supplémentaire par les plus de 100 000 élèves qui échouent au DNB chaque année.

Pour en savoir plus...


 
Réunions d’information pour départ en stage CAPA-SH


L’inspection académique organise 3 réunions à destination des collègues intéressés par la formation CAPA-SH (pour devenir enseignant spécialisé).

-    Mardi 13 octobre Ă  17 h au lycĂ©e LĂ©onard de Vinci de Calais

-    Mardi 13 octobre Ă  17 h au lycĂ©e Robespierre Ă  Lens


-    Mercredi 14 octobre Ă  14 h Ă  la circonscription d’Arras ASH (Rue Saint ExupĂ©ry, RĂ©sidence Saint-Pol, 8 voie Bossuet Ă  Arras)


 



 
 
 
 
Cliquez pour agrandir